Nuit des trophées de l’Eau et de l’Assainissement : Les meilleurs acteurs célébrés

La 3e édition de la Nuit des trophées de l’Eau et de l’Assainissement, s’est tenue, le 24 avril 2024, à Ouagadougou. Au cours de cette cérémonie, des trophées ont été décernés aux acteurs qui ont travaillé pour apporter leur contribution dans l’amélioration des conditions de vie et du bien-être de la population au niveau du secteur de l’eau et de l’assainissement.

C’est autour d’un dîner gala, organisé par le ministère en charge de l’Eau et de l’Assainissement que des trophées ont été décernés dans six catégories au cours de cette activité. Il s’agit donc des catégories valorisation et innovation, promotion de l’assainissement et bonnes pratiques d’hygiène, valorisation des ressources en eau, les pratiques innovantes ainsi que la catégorie presse. Aussi, 15 prix spéciaux ont été décernés pendant cette soirée.

Le trophée catégorie presse a été décerné à Abel Yerbanga, journaliste à chaîne de télévision Burkina info pour son reportage sur la problématique du « manque d’eau et de l’insuffisance de latrines publiques dans la ville de Ouagadougou ». Il reçoit un trophée plus une enveloppe financière de 500 000 F CFA. Présent à cette cérémonie de remise, Abel Yerbanga a exprimé sa joie d’avoir remporté ce prix.

Abel Yerbanga, journaliste à Burkina info reçoit son prix -©Faso7

Par ailleurs, celui-ci a salué le ministère en charge de l’Eau et de l’Assainissement ainsi que les organisateurs de cette édition pour avoir instauré ces prix afin de récompenser les acteurs. « C’est un sentiment de joie pour moi de recevoir ce prix. Ce prix qui ailleurs m’invite à plus d’action, à plus d’engagements dans le domaine de l’eau et de l’assainissement », s’est-il exprimé. A noter que les lauréats des six catégories ont reçu chacun un trophée et une enveloppe financière de 500 000 F CFA.

La nuit des trophées de l’Eau et de l’Assainissement, selon Moustapha Congo, président du Partenariat national de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF), est une activité pour récompenser et valoriser les acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement pour leurs efforts consentis dans l’amélioration des conditions de vie et le bien-être des populations. Les lauréats ont été primés pour plusieurs raisons, notamment l’exploitation potentielle de l’économie de l’eau et de l’assainissement, de la protection des écosystèmes, de l’équité et les actions locales menées dans le secteur.

« La tenue des trophées de l’Eau et de l’Assainissement est un événement majeur qui permet de mettre en évidence l’importance du secteur dans les enjeux de développement, de consacrer par la même occasion la reconnaissance de la nation aux fils, aux filles, aux partenaires techniques et financiers ainsi que toutes les bonnes volontés qui ont contribué d’une part à la sécurisation des ressources en eau, à la mise en exergue de la valeur économique de l’eau, à la conservation et à la protection de la biodiversité. D’autre part, booster le développement de notre pays à travers des investissements par des infrastructures hydro-agricoles, des idées innovantes, des soutiens multiformes en matière de gestion intégrée des ressources en eau », a-t-il indiqué.

Les participants à la 3e édition de la Nuit des trophées de l’Eau et de l’Assainissement -©Faso7

De son côté, Ousmane Bawar, directeur de cabinet du ministre en charge de l’Eau et de l’Assainissement, a laissé entendre que cette activité se veut être une vitrine de promotion, de visibilité et de rassemblement des acteurs du secteur de l’eau et de l’assainissement. A cet effet, il a ajouté que cela vise à inciter ces acteurs à plus d’engagement pour le secteur. « La tenue de la nuit des trophées de l’eau et de l’assainissement constitue un tremplin pour magnifier tous ces efforts qui ont contribué à atteindre aujourd’hui ce niveau actuel de développement du secteur de l’eau et de l’assainissement », a-t-il fait savoir.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page