Région du  Centre-Sud : La gouverneure exprime sa satisfaction sur la situation sécuritaire au Chef de l’Etat 

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré a rencontré ce samedi 20 avril 2024, à Pô, les autorités administratives de la région du Centre-Sud. Ces autorités  conduites par la gouverneure Massadalo Yvette Nacoulma /Sanou, ont présenté au président de la Transition,  la situation sécuritaire de la région.

Au cours de l’audience accordée par Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré, les autorités administratives de la région du Centre-Sud ont présenté  la situation sécuritaire qui prévaut dans la région du Centre-Sud.

 La gouverneure Massadalo Yvette Nacoulma/Sanou a exprimé sa satisfaction des résultats atteints et de l’accalmie, qui permettent aux populations du Centre-Sud de vaquer sereinement à leurs activités.

D’autres préoccupations ont aussi été présentées au Chef de l’Etat. Il s’agit du développement de la région et des contraintes liées à la conduite des missions des chefs de circonscriptions administratives. « Nous sortons de cette audience satisfaits, motivés et toujours engagés pour l’atteinte des objectifs de la Transition », a souligné la  gouverneure de la région du Centre-Sud.

Massadalo Yvette Nacoulma/Sanou a également  cité des doléances soumises au Chef de l’Etat, l’an dernier lors de son séjour dans la Région, qui  ont connu une avancée. Il s’agit de la mobilité des chefs de circonscriptions administratives, le renforcement des capacités opérationnelles des forces de défense et de sécurité, et l’ouverture de certains postes de sécurité avec pour effet, le renforcement de la sécurité dans la Région.

La première responsable de la région du Centre-Sud a fait cas de la  réalisation de certaines infrastructures. Ces infrastructures sont entre autres  le Centre hospitalier régional de Manga, la réfection de la salle polyvalente de Manga, le bouclage de l’étude pour le bitumage de la route nationale N° 29 (RN29).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page