Burkina Faso : Les Forces Armées Nationales se renforcent en matériels tactiques roulants

L’armée burkinabè a acquis 75 matériels tactiques roulants sur fonds propres. Ce matériel a été remis par le ministre de la Défense nationale et des anciens combattants, le Général Kassoum Coulibaly au Chef d’Etat-major général des Armées, le Général de Brigade Célestin Simporé, ce jeudi 18 avril 2024, à Ouagadougou.

 Ce sont au total 75 véhicules tactiques qui ont été remis à l’armée ce jeudi 18 avril 2024, à Ouagadougou. Acquis sur fonds propres grâce à la contribution des Burkinabè à travers le Fonds de Soutien Patriotique, ce matériel vient renforcer les capacités des Forces Armées Nationales dans la lutte pour la reconquête du territoire national et la lutte contre le terrorisme.

Selon le ministre de la Défense  et des Anciens Combattants, ce  matériel est composé de lot de soutien logistique, transport de troupes et d’évacuation vers l’artère des points chauds par des moyens blindés. De son avis, il s’agit d’une suite de l’annonce du président de la Transition, en ce qui concerne l’équipement des Forces Armées Nationales.

« Ce matériel a été acquis à la sueur du front des contributeurs burkinabè « , Général de Brigade Kassoum Coulibaly.

Ce matériel est composé spécifiquement de 7 ambulances blindées, 40 camions d’allègement,  20 citernes à carburant,  4 pick-up blindés,  2 bus blindés et 2 blindés temsah.

 « Tout ce matériel a été acquis non seulement à la sueur du front des contributeurs burkinabè, mais aussi avec l’amitié et le partenariat fructueux entre le Burkina Faso et la République Arabe d’Egypte », a-t-il déclaré.

De son avis, ce sont des projets érigés et ce lot de matériels  fait une différence parce qu’il est une réalité de cette diversification des partenaires.

« Le chef de l’Etat l’a dit,  le peuple du Burkina est prêt à cela. Nous consentirons les moyens nécessaires pour acquérir ce, dont nous avons besoin pour mener à bien cette lutte », a laissé entendre le Général de Brigade Kassoum Coulibaly.

 Le ministre de la Défense a noté que l’Egypte fait partie des partenaires privilégiés du Burkina Faso.

« Ce n’est plus à démontrer. Vous l’avez senti à travers la coopération fructueuse. Et aussi souvenez-vous que depuis un bout de temps, il y a une compagnie aérienne égyptienne qui fait la liaison entre le Caire et Ouagadougou. C’est le fruit de partenariat vraiment fructueux entre les deux pays », a expliqué le premier responsable de la Défense nationale.

Les clés de ces matériels tactiques roulants ont remises, au sein du camp Naba Koom à Ouagadougou.

Parlant de diversification de partenariat, le Général Coulibaly a expliqué qu’il s’agit de l’endroit  où le gouvernement a un intérêt.

« (…) Là où on nous accueille à bras ouverts et actuellement l’Egypte est un pays dans lequel nous avons le maximum de stagiaires pour  toutes les formations possibles. De fantassins simples aux différentes spécialités ainsi que le matériel tactique que nous venons d’acquérir », a-t-il conclu.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page