Suspension des activités politiques au Mali : L’Union Africaine se dit préoccupée

Dans un communiqué rendu public ce 13 avril 2024 à Addis-Abeba, Moussa Faki Mahamat, président de la commission de l’Union Africaine, a exprimé sa préoccupation quant à la suspension des activités à caractère politique au Mali. La commission invite les autorités maliennes à reconsidérer cette décision.

Pour l’instance panafricaine, la suspension des activités à caractère politique survenue le 10 avril 2024 au Mali est « de nature à entraver la mise en œuvre d’un processus de transition inclusive dans le pays ». Le président de la commission a notamment rappelé le droit à la participation citoyenne, religieuse et politique comme étant un droit fondamental pour le peuple malien.

Moussa Faki Mahamat a invité le gouvernement de la transition malienne à « reconsidérer ladite décision et à travailler à une feuille de route visant à achever le processus de transition en cours ».

Tout en réaffirmant son soutien, l’UA a réaffirmé sa volonté de collaborer avec les autorités maliennes ainsi que toutes les autres parties prenantes au Mali.

Rappelons qu’après cette suspension des activités à caractère politique au Mali, s’en est suivi un communiqué le 11 avril 2024 de la Haute autorité de la communication invitant tous les médias à « arrêter toute diffusion ou publication des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations ».

Edwige OUOBA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page