Mesure d’encadrement des prix des parcelles : Le réseau des journaliste et communicateurs pour l’habitat salue l’initiative du gouvernement

Ceci est une déclaration du Réseau des journalistes et communicateurs pour l’habitat, l’assainissement et l’urbanisme (RJHAU).

Un article de la Direction de la Communication et des Relations Publiques (DCRP) du Ministère de l’Urbanisme, des Affaires foncières et de l’Habitat (MUAH) annonce la volonté du département d’encadrer le prix des parcelles à usage d’habitation au Burkina Faso. Une étude a été commanditée à l’effet de fixer un prix plafond de ces parcelles.

Le Réseau des Journalistes et communicateurs pour l’Habitat, l’Assainissement et l’Urbanisme (RJHAU) félicite le Ministère en charge de l’Habitat pour cette initiative et se réjouit de la perspective de voir les prix des parcelles à usage d’habitation maintenus dans une fourchette accessible à la bourse du Burkinabè moyen.

L’accès au logement décent pour tous est l’une des raisons qui ont milité à la création du RJHAU dont l’objectif est de poser le débat sur les problématiques relatives à l’Habitat, l’Assainissement et l’Urbanisme et de mener le plaidoyer pour la réalisation des politiques résolument orientées vers le bien-être des citoyens. Le Réseau estime que la mesure d’encadrement des prix des parcelles est pertinente en faveur de l’accessibilité du logement au Burkina Faso et encourage le MUAH à prendre en compte le pouvoir d’achat du Burkinabè moyen dans la détermination des prix plafonds des parcelles à usage d’habitation.

Par ailleurs, le RJHAU rappelle que la loi portant fixation du bail locatif reste toujours ineffective et invite le Ministère à prendre les mesures idoines pour encadrer également le prix des loyers à usage d’habitation.

Ine fine, le RJHAU exprime sa disponibilité à soutenir et accompagner la mise en œuvre de toute politique et mesure qui participent à la réalisation des objectifs du Réseau.

Le Président

Dalou Mathieu Da

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page