Burkina Faso : Le gouvernement baisse les tarifs des examens de scanner, d’IRM et d’hémodialyse

Au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 13 mars 2024, le ministre en charge de la santé, Robert Lucien Jean Claude Kargougou, a fait une communication orale en lien avec une nouvelle tarification des examens de scanners, d’IRM et d’hémodialyse au Burkina Faso.

« Le Conseil a entériné une baisse significative des tarifs des examens de scanners, d’IRM et d’hémodialyse. Pour ce qui concerne les examens de scanners actuellement, le tarif moyen s’établit à 50 000 F CFA dans les hôpitaux publics. A partir de fin avril, la tarification sera de 25 000 F CFA, soit une réduction de 50 % quel que soit la localisation, les coûts et la technique. Pour les examens d’IRM, le tarif moyen au niveau de nos hôpitaux publics s’établit à 100 000 F CFA. A partir de fin avril, cette tarification va s’établir à 40 000 F CFA soit une réduction de 60 % », a expliqué le ministre Robert Lucien Jean Claude Kargougou.

Au Burkina Faso, le paiement d’une caution de 500 000 F CFA était imposé aux personnes qui voulaient se faire intégrer dans la file active pour bénéficier d’hémodialyse. Le gouvernement de Transition a décidé de supprimer « purement et simplement cette caution », a indiqué le ministre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page