Attaques terroristes au Burkina Faso : La FAIB condamne des « actes barbares injustifiables »

Plusieurs attaques terroristes ont été menées sur le sol burkinabè le dimanche 25 février 2024. Même si ces attaques ont pu être repoussées par les forces combattantes burkinabè, des populations civiles y ont perdu la vie. La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), dans un communiqué rendu public ce lundi 26 février 2024, a présenté ses condoléances aux familles éplorées et à toutes les communautés.

L’une des attaques terroristes de ce dimanche 25 février 2024 a été perpétrée contre une mosquée à Natiaboani dans la région de l’Est du Burkina Faso. Cette attaque a causé la mort de 14 fidèles musulmans, dont le grand imam de Natiaboani, selon la FAIB.

« La Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) condamne avec la plus grande fermeté, ces actes barbares injustifiables. Elle présente ses condoléances aux familles éplorées, à toutes les communautés affectées, à la nation entière et prie pour un prompt rétablissement de tous les blessés », peut-on lire dans le communiqué de la FAIB.

Par ailleurs, tout en exprimant son soutien aux forces combattantes, la FAIB a invité les musulmans à prier davantage Allah afin qu’il attendrisse le cœur des auteurs de ces barbaries.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page