Pépites d’entreprises : plus de 1 000 jeunes attendus à la 5e saison

La 5e saison de l’émission de télé réalité sur l’entrepreneuriat, dénommée Pépites d’entreprises, a été officiellement lancée le 24 février 2024 à Ouagadougou. L’objectif de cette émission organisée par la télévision Bf1 est de permettre à des jeunes porteurs de projets d’entreprise de pouvoir réaliser leur rêve.

Ils sont au total 1 280 jeunes porteurs de projets d’entreprise qui se sont inscrits à la saison 2024 de Pépites d’entreprises. Durant 11 mois, ces porteurs de projets venus de toutes les villes du Burkina Faso seront formés, coachés et accompagnés dans la réalisation de leurs projets.

A l’issue des manches éliminatoires, 4 candidats seront retenus pour la phase finale de cette émission. Il s’agira pour eux de présenter leurs projets aux membres du jury constitué d’entrepreneurs et de personnalités aguerris des questions d’entrepreneuriat afin de choisir le meilleur.

Selon Issoufou Saré, Directeur général de la télévision Bf1,  cette édition mettra un accent particulier sur le coaching et le mentorat des candidats. De ces dires, cela permettra de renforcer la <carapace d’entrepreneurs> et de permettre le partage d’expériences avec des entrepreneurs « aguerris ».  En plus de la formation au niveau de la gendarmerie, dit-il, il sera aussi question de faire une séance d’action d’utilité publique afin de juger de leur engagement citoyen.

Issoufou Saré, Directeur général de Bf1

Issoufou Saré a manifesté sa satisfaction quant à la tenue de cette 5e saison en ce sens que plusieurs jeunes ont pu tirer leur épingle du jeu a l’issue des saisons précédentes et emploient des salariés à leur compte. Pour lui, cela contribue énormément à la réduction du taux de chômage au Burkina Faso.

« Au delà des 1 280 qui prennent part à cette émission, il y a les milliers et les millions de jeunes qui suivent derrière leurs écrans qui de par ce qu’ils entendent, ce qu’ils voient, sont amenés également à impulser une certaine dynamique  de sortes à entreprendre et de revoir leurs projets pour les mettre sur de bonnes rails », a expliqué Issoufou Saré.

Des jeunes porteurs de projets d’entrepreneuriat attentifs aux conseils des coachs

Jean Jacques Carlos Kiendrebeogo, jeune porteur de projet dans le domaine de l’agro-pastoral, entend bien saisir cette opportunité pour réaliser son rêve. A l’écouter, le « Pays des Hommes intègres » dispose d’énormes potentiels qu’il entend  bien exploiter.

« Les résidus des animaux seront utilisés pour la fabrication d’une matière organique bio. Nous allons nous baser sur du 100% bio. Il y aura d’autres animaux qui seront intégrés comme les chèvres rousses. Leur lait est très riche », a-t-il expliqué.

Pépites d’entreprises bénéficie de l’accompagnement de Coris Bank. Stéphane Tapsoba, directeur général adjoint chargé de l’exploitation de Coris Bank, justifie cet accompagnement par la même vision que les deux entités partagent, à savoir celle de l’entrepreneuriat des jeunes.

« Coris Bank à travers la vision de notre PCA se doit en faite d’être aux côtés d’initiatives comme celle de Pépites d’entreprises parce que ça rentre en droite ligne avec notre vision, nos ambitions et en droite ligne avec nos missions qui sont celles de promouvoir l’entrepreneuriat et la jeunesse »,  a-t-il souligné.

Cheick Habib Désiré BAYILI

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page