CEDEAO : Le retrait des pays de l’AES au cœur d’une rencontre entre Alassane Ouattara et Faure Gnassingbé

Le Président ivoirien, Alassane Ouattara, a eu un entretien le 16 février 2024, à Abidjan, avec son homologue du Togo, Faure Gnassingbé. Le retrait des pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) de la CEDEAO et la crise sécuritaire dans la sous-région étaient au centre des échanges.

 Les deux Chefs d’État ont passé en revue la situation sociopolitique et sécuritaire au sein de la CEDEAO et de l’UEMOA, lit-on dans un communiqué de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire.

Selon la même source, les deux chefs d’Etat ont également évoqué la décision de certains pays de quitter la CEDEAO ainsi que la situation humanitaire des populations dans ces pays. Ils ont conclu à la nécessité de réévaluer les stratégies de gestion et de résolution de ces crises, en privilégiant le dialogue et la concertation.

Lire ➡️ Bientôt un sommet des Chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES)

En rappel, le Burkina Faso, le Mali et le Niger, regroupés au sein de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) et ont quitté la CEDEAO. Les trois pays qui s’acheminent vers une Confédération ont d’ailleurs annoncé la tenue d’un sommet.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Juste un mot:
    Nous sommes tous préoccupés en tant que citoyens du même espace économique au regard de la situation qui prévaut pour nos États. La toile est alimentée par des prises de position contradictoires, parfois discourtoises entre certains internautes dans tous les camps; ceci est la conséquence directe des déclarations faites par les leaders politiques, ça et là rendant encore la situation plus tendue.
    Il est vraiment temps de mettre balle à terre pour trouver une solution définitive pour l’intérêt de nos États et le bonheur de leurs peuples qui ont développé des relations fraternelles multiséculaires.
    Nous avons besoin d’actions participatives de part et d’autre pour parvenir à un développement harmonieux.
    Nous félicitations le Président FAURE pour son initiative et encourageons ses pairs à s’inscrire dans cette dynamique.
    Je vous remercie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page