Burkina Faso : 4 militaires radiés pour fautes jugées particulièrement graves

Quatre soldats, dont deux de 1ère classe et les deux autres de 2e classe, ont été radiés de l’armée burkinabè par arrêté signé, le 9 février 2024, du ministre en charge de la Défense nationale.

Il leur est reproché des fautes jugées particulièrement graves, notamment le trafic d’armes, le vol et recel de matériels appartenant à autrui et à l’armée et l’escroquerie.

Ils portent ainsi à six le nombre de militaires radiés des rangs depuis le début de l’année 2024.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page