Ouagadougou : 1 509 plaintes reçues par la Police municipale pour nuisances sonores en 2023

La délégation spéciale de la commune de Ouagadougou a tenu une rencontre d’échanges avec la presse le vendredi 26 janvier 2024. L’objectif du rendez-vous a été de « magnifier l’accompagnement » des médias tout au long de l’année écoulée. Selon le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou, Maurice Konaté, « ces instants solennels » sont une manière pour eux de rendre hommage « à l’immense travail abattu » par toute la coopération.

Malgré un contexte particulièrement difficile, la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou a bénéficié de l’accompagnement de la presse durant l’année 2023. C’est là, le constat fait par le premier responsable de l’exécutif municipal, Maurice Konaté, lors de la rencontre d’échanges tenue avec les hommes et femmes de médias.

Selon ses propos, la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou a été bénéficiaire dans le cadre de la mise en œuvre de ses projets d’un accompagnement conséquent. Pour lui, la presse a joué un « rôle majeur » dans le bon déroulement de leurs activités. « Nous voulons solliciter la poursuite de cette collaboration exemplaire », a-t-il déclaré.

Sur le bilan des activités de la délégation spéciale de Ouagadougou, Maurice Konaté a souligné que la municipalité de Ouagadougou « s’est fortement engagée dans la résolution de plusieurs dossiers ». Le cas du marché à bétail dans le quartier Patte d’Oie, le cas de la réhabilitation du marché de Sankar-Yaaré et celui du personnel ont été cités comme exemples.

Par ailleurs, la délégation spéciale « a entrepris diverses actions en matière de sécurité urbaine et de tranquillité publique dans le contexte actuel de défis sécuritaires au niveau de la ville. Malgré les difficultés, nous avons réussi à réaliser des travaux de réhabilitation, de profilage et de construction de voiries ainsi que des projets d’équipements sociaux de base et sportifs. Nous avons également mené des opérations d’assainissement et de désencombrement du domaine public », a-t-il lancé.

7 729 missions de déguerpissement et de désencombrement des rues menées par la Police Municipale

Pour le cas spécifique de la Police municipale, il faut noter qu’au cours de l’année 2023, elle a effectué 2 708 interventions dans le cadre de la lutte contre les jets d’eaux usées, les vidanges des fosses septiques, et les pollutions diverses. 231 opérations ont été menées pour lutter contre la dégradation du couvert végétal avec 473 sorties de sensibilisation.

Aussi, la Police municipale a saisi 1,95 tonne de produits impropres à la consommation et 3 033 animaux ont été mis en fourrière. C’est également 1 509 plaintes reçues par les services de la Police municipale pour nuisances sonores provenant des débits de boissons, des lieux de cultes et des ateliers. Dans le cadre de l’amélioration de la circulation, ce sont 7 261 sorties faites avec 6 715 engins mis en fourrière. Au cours de l’année 2023, elle a aussi  mené 7 729 missions de déguerpissement et de désencombrement des rues.

« Malgré les difficultés, nous avons réussi à réaliser des travaux », (Maurice Konaté)-©️-Faso7

Le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou n’a pas manqué d’aborder les perspectives pour la municipalité de Ouagadougou. Selon ses propos, en plus de la poursuite des projets déjà en cours, une «  attention particulière sera portée en 2024 sur la construction d’infrastructures routières ». En plus de cet axe, la salubrité dans la commune, la création d’infrastructures marchandes et la promotion des valeurs sociales sont entre autres des projets pour Ouagadougou.

« Je saisis cette occasion pour appeler les Ouagavillois et Ouagavilloises à contribuer au développement urbain en s’acquittant de leurs impôts et taxes sur le développement local qui financent de nombreux projets dans toutes les collectivités territoriales du Burkina Faso », a martelé Maurice Konaté, le président de la délégation spéciale de la commune de Ouagadougou.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page