Burkina Faso : Israël Mano sacré champion national de Sambo

Israël Mano a remporté, le samedi 27 janvier 2024, la compétition nationale de Sambo, organisée par l’Association Sportive burkinabè de Sambo en partenariat avec African Initiative. Opposé à Abdoul Malick Alira en finale de la catégorie des plus de 98 kg, le combattant de MMA a livré une résistance avant d’accélérer les choses dans les derniers instants. 

Israël Mano a été sacré champion national de Sambo dans la catégorie des plus de 98 kg. Dans un combat très attendu face à Abdoul Malick Alira, le pratiquant des Arts Martiaux Mixes (MMA) s’est montré à la hauteur des attentes. L’opposition a répondu aux attentes avec envies des deux côtes, mais au final, c’est Israël Mano qui a arraché la victoire au détriment de son adversaire.

« Nous avons eu droit à des combats de qualité », a laissé entendre le président de l’Association Sportive Burkinabè de Sambo, Dapla Palenfo. Selon ses propos, la tenue de cette compétition a pour objectif de donner de la visibilité à la discipline qui est « relativement nouvelle » au Burkina Faso.

« Le Sambo n’est pas trop connu par les Burkinabè. Nous avons effectué des tournées, mais cela n’est pas suffisant. Nous avons alors pensé qu’organiser une compétition nationale allait être plus bénéfique », a-t-il lancé. Il a par ailleurs souligné que le Sambo est une discipline traversable qui regroupe 4 disciplines que sont la lutte, la boxe, le judo et le karaté.

Les membres de l’African Initiative ont également exprimé des satisfactions. De l’avis de Stéphane Traoré, l’un des membres de ladite association, le soutien de leur structure est un acte qui entre dans le cadre de leur volonté de promouvoir les talents.

« African Initiative est une structure qui évolue dans le domaine de la culture et le sport. C’est aussi dans un élan patriotique d’accompagner ces structures qui œuvrent à faire découvrir de nouveaux talents », a-t-il dit avant d’ajouter que le rapprochement entre le Burkina Faso et la Russie a joué un rôle dans ces actions d’African Initiative.

« C’est aussi dans un élan patriotique d’accompagner », (Stéphane Traoré)- ©️ Faso7

Pour sa part, le champion national de Sambo, Israël Mano, a fait cas de ses sentiments de joie. « J’étais surpris parce que la préparation n’a pas été ce qu’elle devrait être. C’est pratiquement à la dernière minute que je me suis pris pour la préparation », a-t-il dit.

Sur son choix de se lancer dans cette nouvelle discipline, Israël Mano a relevé que c’est dans un esprit de compétition et de découverte. « J’étais d’ailleurs en novembre (2023) au championnat du monde de Sambo en Arménie où j’ai été 5e mondial », a rappelé Israël Mano pour signifier qu’il entend faire carrière.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page