CAN Côte d’Ivoire 2023 : Les précisions sur le transport des supporters des Étalons

En marge de la participation des Étalons à la CAN 2023, le ministère en charge des sports a mis en place un comité national d’organisation de la CAN. Le CNO-CAN 2024 est chargé de la coordination des délégations devant se rendre en Côte d’Ivoire. Ce jeudi 28 décembre 2023, le CNO-CAN 20234 a tenu un point de presse à Ouagadougou pour rendre compte de ses travaux et donner les grandes orientations de la participation des Étalons à la CAN.

Les réunions préparatoires ont permis de décliner les grandes orientations de la CAN. En plus, de l’orientation sportive, ça été  l’occasion de faire la promotion du made in Burkina Faso. À travers la commission Faso Vitrine, une commission d’organisation village CAN a été mise en place à Abidjan, dénommée « Vitrine du Burkina » pour faire la promotion du made in Burkina.

L’Agence pour la Promotion des Exportations du Burkina (APEX) travaille à organiser des foires, des salons et à participer aux événements des autres pays. « Nous avons voulu profiter de cette CAN pour faire la promotion du made in Burkina. Nous travaillons à mettre en place la vitrine avec des partenaires privés qui sont dans l’événementiel », a indiqué Boubakar Sore, Directeur général de l’APEX.

La mission de préparation des 1er et 2 décembre 2023 ont permis au CNO de s’assurer que toutes les délégations qui se rendront en Côte d’Ivoire seront prises e charge de façon efficiente. « La délégation directe, les Étalons et leur staff, ont déjà pris pied ce jour en Émirat Arabe Unis. Ils seront à Bouaké le 11 janvier. Pour ce qui est des délégations indirectes (presse, supporters et autres), le départ est prévu le 14 janvier 2024 au Comité National des Sports Olympiques (CNOSB) », a fait savoir Alexandre Yougbaré, le directeur général des sports.

La commission matérielle, transport et hébergement a mis en œuvre une stratégie de transport, d’hébergement et de restauration de la délégation burkinabè en terre ivoirienne. À écouter Alexandre Yougbaré, à ce jour, cette commission a pu travailler à mobiliser les transporteurs et à définir des tarifs préférentiels pour les supporters.

« Transport aller-retour par personne à Bouaké pour 3 jours : 20 000 F CFA à partir de Bobo, 30 000 F CFA à partir de Ouagadougou (Ce forfait concerne les Burkinabé qui voudront aller à la CAN, rien que pour le match d’ouverture des Étalons. Le départ est prévu pour la veille du match et le retour le lendemain, d’où le transport aller-retour par personne pour 3 jours, ndlr) Tarif individuel aller-retour avec déplacement au stade pour un séjour de 1 à 10 jours (Bouaké et Yamoussoukro) : 60 000 F CFA. Tarif individuel aller-retour avec déplacement au stade pour un séjour de 11 à 14 jours (Bouaké et Yamoussoukro) : 68 000 F CFA », a indiqué Alexandre Yougbaré.

Par ailleurs, des discussions sont en cours avec Air Burkina pour des offres attrayantes à l’endroit des supporteurs. « À trois semaines du premier match des Étalons, les travaux du CNO-CAN sont achevés à 80 % », a affirmé Alexandre Yougbaré.

Pour rappel, le CNO est structuré en 9 commissions plus un secrétariat technique. Les commissions sont chapeautées par une cellule de coordination sous l’égide du Cabinet de la présidence et du ministère en charge des sports.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page