Burkina Faso : La centrale solaire photovoltaïque de Matroukou officiellement mise en service

Le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimso Kyelem de Tambéla a procédé à l’inauguration de  la centrale solaire photovoltaïque de Kôdéni dans la commune de Matourkou, région des Hauts-Bassins, le samedi 16 décembre 2023.

D’une puissance de 38 mégawatt crêtes (MWC) sur une superficie de 70 ha dans la commune de Matourkou, dans les Hauts-Bassins, la centrale solaire de Kôdéni injectera en moyenne 73 gigawatt (GWh) par an sur le réseau national interconnecté. Selon le secrétaire général de la SONABEL, Ganou Ouokana, elle permettra de raccorder plusieurs milliers de ménages au réseau électrique.

La centrale est constituée de 69 608 panneaux solaires de 545/550 Wc, 2 486 strings de 28 panneaux solaires, 150 onduleurs de 204 kWac chacun, 05 postes de transformation de 6 MW chacun et 829 tables en système tracking.

Pour le secrétaire général de la SONABEL, « la centrale solaire photovoltaïque de Kôdéni est le fruit d’un partenariat public-privé (PPP) entre le Burkina Faso, la SPV (Special Purpose Vehicle ou Société de Projet) AFRICAREN/SASU KODENI SOLAR et la SONABEL ». La mise en service de cette centrale solaire photovoltaïque est la première d’une série d’inaugurations qui auront lieu dans deux autres régions du pays.

Il a aussi ajouté que « la réalisation de ce projet a nécessité de la part de la SONABEL, la construction d’ouvrages connexes à savoir, une ligne de raccordement longue de 4 km au poste source de Kôdéni 225/34.5/33 kV et l’installation d’équipements de dernières générations dans ledit poste ». Elle permettra de réduire annuellement l’émission de gaz à effet de serre à travers une économie de 43 000 tonnes de co2.

« Il est donc essentiel qu’AFRICAREN observe les normes les plus strictes en matière d’exploitation, afin de maintenir la fiabilité de la centrale et d’assurer de manière continue la satisfaction de nos besoins énergétiques », a dit le Premier ministre pour renchérir.

« la centrale solaire photovoltaïque de Kôdéni est le fruit d’un partenariat public-privé » (Ganou Ouokana)

Le Directeur, général d’Africa Ren Mamadou Saliou Sow, a pour sa part exprimé sa satisfaction de voir le projet se réaliser malgré les obstacles rencontrés. Il a trouvé que c’est grâce à l’accompagnement du gouvernement que le projet a vu le jour. Pour lui, la centrale solaire photovoltaïque est essentielle pour le Burkina Faso.

À en croire le patron d’Africa Ren, « cette centrale va permettre au pays de s’affirmer comme un leader dans la production d’énergie solaire photovoltaïque dans la sous-région ». Après donc Zaktouli en 2017, Nagréongo en 2022, Donsin en mars 2023, c’est au tour de Matroukou dans les Hauts-Bassins et Pâ dans la Boucle du Mouhoun.

Moussa Koné (collaborateur)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page