AMPO : Des tricycles offerts à des handicapés grâce au Rotary club Ouaga millenium

En marge de la célébration de la 31e Journée internationale des personnes handicapées, l’Association managré nooma pour la protection des orphelins (AMPO) Tond Nao, avec l’appui financier de Rotary club Ouaga millenium a offert 30 tricycles aux personnes en situation de handicap physique, ce vendredi 15 décembre 2023 à Ouagadougou.

Rendre autonomes les personnes en situation de handicap physique, c’est ce à quoi veulent répondre AMPO et Rotary club Ouaga millenium à travers ce don composé de 30 tricycles. Ils ont été offerts à plusieurs bénéficiaires venus principalement des régions du Nord, du Centre-Nord et du Centre-Est.

Selon Noufou Ouédraogo, bénéficiaire venu de la ville de Ouahigouya, c’est un grand soulagement pour lui de recevoir ce tricycle. Désormais, dit-il, il pourra aller au-delà des distances parcourues habituellement afin d’exercer des activités rémunératrices.

Aussi, c’est un moyen pour lui d’affirmer son autonomie aux personnes sur qui il dépendait. « Je me débrouillais avec les fauteuils, parce que là où ce vélo peu arrivé, avec les fauteuils, on ne peut pas arriver là-bas », a-t-il exprimé.

La particularité de ce don est que l’ensemble des tricycles a été fabriqué avec le concours des personnes en situation de handicap physique, a laissé entendre Édouard Ouédraogo, premier responsable du centre Tond Nao de AMPO.

 Édouard Ouédraogo, premier responsable du centre Tond Nao de AMPO.

À l’écouter, les bénéficiaires ont été ciblés à travers le projet handicap mobile qui se délocalise dans les différentes provinces afin de procéder à la répartition des tricycles. « Quand on dit mobilité, ça fait partie de l’autonomie. Si la personne est autonome, il peut aller chercher son gagne-pain et s’en sortir dans la vie », a-t-il ajouté.

Au-delà de ce don, le Rotary club Ouaga millenium entend consolider ses actions avec AMPO à travers la mise en place d’une Unité de développement communautaire (UDC). Selon Pacôme Coulibaly, président du club Rotary Ouaga millenium, il s’agit d’un cadre qui permet aux deux parties de réfléchir à la pérennisation de leurs actions.

« Un de nos axes, c’est de soutenir le développement local. On a fait le choix de soutenir les personnes en handicap. Leur donner des moyens, c’est de permettre leur développement économique aussi. On a créé une UDC pour faire en sorte que les gens deviennent autonomes et que AMPO aussi devienne autonome », a-t-il soutenu.

Cheick Habib Désiré BAYILI (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page