4e Journée du Fournisseur Minier : Le ministre Simon Pierre Boussim défend la cause du contenu local

Pour la quatrième fois, l’Alliance des Fournisseurs des biens et des services miniers (ABSM) organise la Journée du Fournisseur Minier (JFM). Elle se tient du 6 au 7 décembre 2023 à la Salle des Fêtes de Ouaga 2000, et les réflexions sont faites autour du thème : « Enjeux et défis de la gouvernance du contenu local dans le secteur minier au Burkina Faso ».

À l’ouverture de l’événement, Yves Zongo, président de l’ABSM, a annoncé que cette 4e Journée de l’Alliance des Fournisseurs des biens et des services miniers sera le lieu de passer en revue les avancées en matière de fourniture de biens et services miniers afin de jeter des perspectives.

« Depuis le boom minier, les Burkinabè étaient critiqués de ne pas savoir faire de la fourniture de biens et services aux mines, de ne pas savoir faire de la prestation. Nous nous sommes informés et formés. Aujourd’hui, dans tous les secteurs, nous sommes partie prenante », a-t-il laissé entendre.

Avant de donner le top départ des activités, Simon Pierre Boussim, le ministre en charge des Mines et patron de l’événement, a exhorté les responsables des organisations faîtières du secteur des Mines à mettre certaines valeurs en avant dans leurs réflexions durant ces 48 heures. Il a recommandé le patriotisme, l’intégrité, la conscience de l’intérêt national et le respect des textes liés au contenu local.

Le ministre a garanti que les conclusions qui seront issues de ces échanges feront l’objet d’une attention particulière de ses services techniques, qui sont déjà à pied d’œuvre pour le déroulement des activités prévues dans la stratégie du contenu local.

Le président de ł’ABSM-©Faso7

« Si les statistiques sur le secteur minier burkinabè hissent notre pays au rang des pays miniers, force est de constater qu’elles nous interpellent en tant que décideurs à des actions fortes pour mieux valoriser le secteur, car cette performance ne semble pas avoir assez d’effet d’entraînement sur les autres secteurs de l’économie », a indiqué Simon Pierre Boussim.

« Mes services techniques sont à votre disposition »

Il a également appelé les entreprises minières et leurs sous-traitants à accompagner les entreprises nationales à devenir des champions dans le secteur minier et éviter de contourner les textes sur le contenu local.

Poursuivant, le ministre a aussi exhorté les établissements financiers à proposer des produits adaptés au contexte, afin d’accompagner les opérateurs économiques nationaux dans la fourniture de biens et services miniers et dans les investissements pour la création de la valeur ajoutée.

« À l’ensemble des opérateurs économiques, chacun dans son domaine d’activité, mes services techniques sont à votre disposition afin d’échanger sur vos préoccupations éventuelles en lien avec le contenu local dans le secteur minier », a déclaré le ministre.

Le cabinet Exterhum Africa est une entreprise qui fournit de la ressource humaine aux entreprises minières. Ses responsables prennent part à l’événement. « Présentement, nous souhaitons élargir notre portefeuille client. C’est un peu le but de notre présence ici aux JFM. Nous espérons avoir le maximum de clients », a confié Samiratou Bagagnan, responsable du personnel intérimaire dudit cabinet.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page