Burkina Faso : 8 000 étudiants orientés à l’université virtuelle à la rentrée 2023-2024

Le Premier ministre, Me Apollinaire Kyélem de Tambèla, a prononcé son Discours sur la Situation de la Nation, ce vendredi 1er décembre 2023 face aux membres de l’Assemblée législative de Transition. Sur le volet éducation, le chef du gouvernement a laissé entendre que des chantiers ont été entrepris afin d’apporter une nouvelle offre éducationnelle aux enfants du Burkina Faso.

En plus du port de la tenue scolaire en Faso Dan Fani, le Premier ministre a relevé d’autres acquis engranges sous le régime de la transition. L’enseignement du code de la route, des langues nationales et des métiers ont été cités pour appuyer son argumentaire.

« L’innovation majeure est la généralisation des enseignements par l’université virtuelle », a laissé entendre le chef du gouvernement sur le cas de l’enseignement supérieur. Pour lui, cette démarche vise à contribuer à résorber le retard académique dans les universités publiques. Selon ses propos, près de 8 000 étudiants ont été orientés à l’université virtuelle à la rentrée 2023-2024. « Pour accompagner cette dynamique, l’espace numérique ouvert de Karpala a été inauguré », a-t-il dit.

Comme politique de la transition en faveur de la jeunesse, le Premier ministre a laissé entendre que « l’accent a été mis sur la formation professionnelle, le financement des projet et le placement en stage ». Aussi, selon les propos de Me Apollinaire Kyélem de Tambèla, le lancement de l’initiative Référent opportunité insertion qui a permis la création de services de promotion de l’insertion professionnelle des jeunes est un acquis.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page