Burkina Faso : « Intense émotion », la nouvelle collection en Faso Dan Fani de la Maison Fénel

A quelques semaines de la fin d’année 2023, la Maison Fénel, Accessoires de mode a, au cours d’un cocktail, présenté à ses clients, sa nouvelle collection de l’année 2024 dénommée « intense émotion », le dimanche 26 novembre 2023, à Ouagadougou.

Dans le but de valoriser les matières locales plus précisément le pagne tissé Faso Dan Fani, à travers la mode, la Maison Fénel, Accessoires de mode a organisé un défilé de mode avec les pagnes traditionnels à base de pagne tissé Faso Dan Fani. Il s’agit d’« Intense émotion » qui est une nouvelle collection de prêt-à-porter de la la Maison Fénel, Accessoires de mode, marquée par un raffinement des coupes, du design et des matières utilisées. C’est aussi un subtil mélange du pagne tissé avec du cuir local, et du cuir manufacturé de très haute qualité, pour donner de somptueuses pièces.

Ainsi, plusieurs marques de produit ont été mises sur le marché, notamment des sacs, des chaussures en cuir, des vêtements, des écharpes, des boucles d’oreilles, des ceintures, des éventails. Ce sont des marques qui se veulent originale, utilisant les produits locaux comme matière première, mais aussi un tremplin pour promouvoir le savoir-faire africain et burkinabè, en particulier.

La Maison Fénel, Accessoires de mode présente sa nouvelle collection de l’année 2024 -©Faso7

L’objectif de cette activité, selon Angeline Traoré/Yougbaré, promotrice de la Maison Fénel, Accessoires de mode, est de présenter la nouvelle collection de la maison Fénel accessoires « Intense émotion ». Plus loin, elle a fait savoir que cet événement participe à la valorisation des produits locaux tout en mettant en valeur le talent des artisans burkinabè. A cet effet, elle a invité la population à acheter les produits des artisans.

« Chaque année, on tente de faire toujours quelque chose d’extraordinaire avec le Faso dan fani, et c’est pour cela que cette année, nous avons décidé de marier avec du cuir importé. On a marié le Faso dan fani avec le cuir pour dire que c’est possible et qu’avec le Faso Dan Fani, on peut faire plein de choses. Donc, nous réalisons dans notre atelier, une transformation artisanale et semi-mécanisée de qualité de cette production locale textile, pour obtenir des produits finis faits à main de l’industrie de la mode et de l’utilitaire courant », a-t-elle indiqué.

©Faso7

Par ailleurs, Angeline Traoré/Yougbaré a fait savoir que la maison contribue au rayonnement de la culture et l’artisanat burkinabè à travers le monde. Pour elle, la Maison Fénel, Accessoires de mode, participe à l’employabilité des jeunes.

Lazard KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page