Ouagadougou : La caravane « J’aime mon pays » de l’association « Citoyen de paix » visite le lycée Bambata

Ce lundi 13 novembre 2023, les élèves, les professeurs, les membres de l’administration et les responsables de l’association « Citoyen de paix » et du mouvement « kan Jamm Kombi », se sont  réunis au sein du Lycée municipal Bambata pour la montée des couleurs. Suite à la montée des couleurs, des élèves du lycée et membre du mouvement « kan Jamm kombi » ont récité des vœux des Kan Jamm Kombi, qui signifie la voix de la paix des enfants.

La caravane « J’aime mon pays » est une initiative de l’association « Citoyen de paix ». Cette caravane a été représentée par des élèves du lycée municipal Bambata, membres du mouvement « Kan Jamm Kombi » à travers la récitation des vœux et le chant de l’hymne des VDP crée par le mouvement.

L’objectif visé de cette caravane au lycée est de promouvoir la cohésion sociale. Il s’agit d’une mise en valeur de l’amour entre lycéens et lycéennes appartenant à une même patrie, le Burkina Faso. « Cette caravane dénommée, j’aime mon pays par la voix des enfants Kan Jamm Kombi est une caravane qui consiste justement à œuvrer à l’école pour faire revivre cette fibre patriotique dans ce contexte difficile que connaît notre pays avec la crise sécuritaire et humanitaire », a expliqué Gislain Yaméogo, président de l’association « Citoyen de paix » et du mouvement « Kan Jamm Kombi ».

Il a invité les élèves à faire preuve d’amour à l’endroit de leur pays. La discipline, la considération et le respect de leur encadreur sont un gage pour le retour de la paix au Burkina Faso. « Nous voulons dire à nos enfants, aimez votre pays, soyez disciplinés, respecter vos professeurs pour que cette paix que nous voulons tous, soit une réalité à l’école, et une réalité dans notre pays », a-t-il narré.

Cette caravane a été représentée par des élèves du lycée municipal Bambata, membres du mouvement « Kan Jamm Kombi ».

Le président de l’association va expliquer que l’hymne des VDP a été chanté lors de cette caravane pour rendre un vibrant hommage à tous les civils qui se sont engagés sur le théâtre des opérations aux côtés des forces de défense et de sécurité pour le retour de la paix au Burkina Faso. « On a aussi chanté l’hymne des VDP pour faire connaître cet hymne de ces civils qui se sont engagés pour la défense de la patrie au péril de leur vie », a-t-il dit

De l’avis du proviseur du lycée, Guénolé Ouend-Zoa Balima, le choix de son établissement par la présentation de cette caravane accordera plus de visibilité au lycée. « C’est un sentiment de fierté parce que ça permet à l’établissement d’avoir de la visibilité et de permettre aussi de partager avec le monde extérieur ce qui se fait de mieux au sein de notre établissement », a-t-il déclaré

Il faut noter que le nom du mouvement a été conçu dans les trois langues nationales du Burkina Faso. Le mot « Kan », un mot en dioula qui signifie « la voix », « Jamm » en fulfuldé qui veut dire « la paix » et le mot « Kombi » en mooré qui se désigne « enfants ».

Rasolsida Prisca Rachel ILBOUDO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page