Burkina Faso : Des syndicats et des OSC appellent à l’annulation des réquisitions « punitives »

Les organisations syndicales et les organisations de la société civile qui comptaient organiser un meeting le 31 octobre 2023 se sont insurgées contre les réquisitions émises à l’endroit de certaines personnes.

Au cours d’une conférence de presse organisée à la Bourse du travail de Ouagadougou ce 6 novembre 2023, la coalition a dénoncé et exigé l’annulation « pure et simple » des réquisitions qui, selon elle, sont « punitives ».

Par ailleurs, la coalition a exigé la garantie des libertés individuelles et collectives pour tous les Burkinabè.

« Le pouvoir du MPSR 2 veut ainsi bâillonner nos organisations sous le couvert de réquisition dans le seul but de casser la dynamique de la lutte en cours contre l’arbitraire, l’autocratie et la banalisation de la vie humaine. Cette situation est inacceptable. Elle traduit clairement la volonté manifeste du Capitaine Ibrahim Traoré de museler toutes les voix dissonantes et constitue un pas de plus dans la fascisation du pouvoir. Pour nos organisations, les réquisitions émises jusqu’ici ne sont rien d’autre que des abus de pouvoir. Elles enlèvent toute pertinence au principe de réquisition et apparaissant même comme un mépris de l’engagement des citoyens à défendre leur pays », a déclaré Nicolas Ouédraogo, porte-parole du collectif et par ailleurs secrétaire général adjoint de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B).

Également pour Zinaba Rasmané, responsable à l’organisation du Mouvement le Balai Citoyen, ces réquisitions doivent être annulées.

« Nous avons dit et nous le répétons, nous apportons tout notre soutien à toutes les personnes qui subissent les réquisitions sanctions et les réquisitions punitives. Nous les dénonçons et nous invitons d’ailleurs le pouvoir du MPSR 2 à faire machine arrière en annulant les réquisitions », a-t-il déclaré.

Zinaba Rasmané qui dit être parmi les personnes réquisitionnées, dit s’être rendu personnellement à la garnison pour chercher sa réquisition.

Waongo KOLA

Faso7

Waongo KOLA

Waongo KOLA est un journaliste burkinabè ayant pour domaine de prédilection les sujets de société, d'économie, de politique et de santé.

Articles similaires

Un commentaire

  1. Ce sont tous ces raisonnements à la francaise qui nous retardant. Que savez.vous de ce qui se passe au front, pour qualifier des réquisitions de punitives? N’oubliez pas qu’on ne peut te réquisitionner que si on te connait! Laisser l’armée faire son travail. Après ça les vous allez reprendre vos trucks.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page