Burkina Faso : L’Union des Jeunes Panafricains demande une prolongation de la Transition

L’Union des Jeunes Panafricains (UJP) a appelé à une prolongation de la Transition au Burkina Faso. Ce samedi 28 octobre 2023, le bureau de l’UJP a également demandé aux membres de souscrire massivement au programme d’actionnariat populaire.

« L’Union des jeunes Panafricains demande aux forces vives de la nation de revoir la constitution de notre pays. Nous souhaitons également une assise pour la prolongation de la Transition », a lancé le deuxième vice-président de l’UJP, Souleymane Zongo. Selon lui, au vu de ce que la Transition effectue comme travail, il est nécessaire de prolonger le bail afin d’aboutir à des résultats probants.

Sur une durée probable, l’UJP ne s’est pas prononcée. Pour elle, l’essentiel est de donner les outils et le temps au Capitaine Ibrahim Traoré pour continuer sa mission. « Nous n’allons pas donner de durée. Ce que nous voulons, c’est de prolonger la Transition jusqu’à ce que le Burkina Faso recouvre l’entièreté de son territoire et amorce un véritable développement » a-t-il ajouté.

Un autre aspect que le bureau de l’UJP a abordé est la question de l’actionnariat populaire. Selon Souleymane Zongo, l’initiative est à saluer et il appelle tous les membres de l’union à adhérer. « C’est une initiative de développement pour l’Afrique. Vu l’importance de cette initiative, l’UJP appelle tous les Burkinabè à s’inscrire » a-t-il dit.

Pour le deuxième vice-président de l’union, cette idée de l’APEC offre la possibilité aux jeunes de construire un avenir meilleur. « L’Afrique exporte son avenir en masse pour contribuer au développement de l’occident. C’est pourquoi le Capitaine Ibrahim Traoré ne cesse de trouver des projets adaptés au développement du Burkina Faso et de l’Afrique », a-t-il signifié.

Sur le meeting annulé de la CGT-B, l’Union des Jeunes Panafricains a salué la décision de surseoir à cette manifestation. Pour elle, c’est une preuve de l’engagement de la CGT-B pour préserver le vivre-ensemble et la cohésion au Burkina Faso.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page