Burkina Faso : L’ISTIC échange avec ses partenaires sur ses offres de formation

En prélude à la sortie officielle de la 35e promotion des stagiaires de l’institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), une table ronde a été organisée ce vendredi 13 octobre 2023 à Ouagadougou.

« Quels types de partenariat pour relever les défis communs ? », c’est sous ce thème que s’est tenue la table ronde des partenaires de l’ISTIC. Il était question pour les premiers responsables de l’institut de revenir sur les opportunités de formation, les compétences acquises et les profils des étudiants qui sortent de l’ISTIC. À en croire Dr Alizèta Ouoba, la directrice générale de l’ISTIC, cette rencontre se fait dans le but de rassurer les partenaires.

« Les objectifs de cette table ronde sont principalement à deux niveaux. Premièrement, c’est de pouvoir rencontrer les partenaires avec lesquels nous plaçons nos stagiaires. Étant une école de formation professionnelle, à la fin de tout ce que nous faisons en classe, nous avons besoin que les étudiants aillent sur le terrain pour toucher les réalités. Deuxièmement, avec ces partenaires, c’est de recueillir leurs besoins en vue de pouvoir adapter le curricula pour pouvoir leur offrir des profils qui pourront répondre à leurs attentes », a-t-elle expliqué.

Afin de permettre aux apprenants d’allier les cours théoriques aux cours pratiques, l’ISTIC dispose d’une radiodiffusion et d’une télévision permettant aux stagiaires de toucher du doigt les réalités du terrain. À cette table ronde, des partenaires ont pu témoigner de l’efficacité des étudiants lors des différents stages. C’était aussi le lieu pour eux d’exprimer leurs besoins par rapport aux modules d’enseignement.

« En tant que responsable d’entreprises, nous sommes confrontés à un certain nombre de problèmes sur le terrain. Nous voudrions pouvoir recruter des stagiaires ensuite des travailleurs qui soient à un niveau de compétence et qui puissent améliorer la compétitivité de nos entreprises. Donc avoir une telle table ronde était l’occasion pour nous de faire remonter cela », a laissé entendre Issoufou Saré, parrain de la table ronde.

Cheick Habib Désiré BAYILI (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page