Actionnariat populaire : Une conférence publique à Kaya pour susciter l’adhésion des populations du Centre-Nord

« Présentation du programme de l’entrepreneuriat communautaire pour un développement endogène et inclusif », c’est sur ce thème que l’Agence pour la promotion de l’entrepreneuriat communautaire (APEC) a échangé avec les forces vives de la région du Centre-Nord, ce jeudi 12 octobre 2023, à la salle polyvalente de Kaya. Une conférence publique présidée par le colonel Major Zoéwendmanégo Blaise Ouédraogo, gouverneur du Centre-Nord.

A l’entame de ses propos, le Directeur général de l’APEC, Karim Traoré, a d’abord salué la mobilisation de la population de Kaya avant de tracer les grandes lignes de la rencontre. « La promotion de l’entrepreneuriat communautaire est un programme ambitieux mis en place par les autorités de la transition dans le cadre de la relance économique en temps de crise et bien au-delà », a-t-il expliqué, avant d’ajouter que le programme ambitionne de faire participer directement les Burkinabè aux projets majeurs du pays. Il s’agit de créer de la richesse par les Burkinabè, pour les Burkinabè, dans des secteurs stratégiques et de souveraineté. « Nous avons enregistré, depuis son lancement, 100 000 souscriptions dans les 13 régions du Burkina dont 800 au Centre-Nord. A ce jour, les Burkinabè ont pu mobiliser 3 milliards dans l’actionnariat populaire », a précisé Karim Traoré. Pour terminer, il a invité les populations à adhérer à cette vision de la transition.

Karim Traoré, Directeur général de l’APEC -©Faso7

Pour sa part, le gouverneur de la région du Centre-Nord, le colonel Major Zoéwendmanégo Blaise Ouédraogo, a félicité le gouvernement de la Transition pour avoir lancé ce programme de développement endogène et inclusif. « La présente conférence a pour but d’informer les populations, et surtout de permettre une meilleure compréhension du programme de l’entreprenariat afin de susciter meilleure adhésion à cette initiative présidentielle », a-t-il indiqué.

Comment souscrire ? Il faut s’inscrire dans la Société Coopérative à Conseil d’Administration (SCOOP-CA) à 5 000 F CFA. Ensuite, acheter des actions à partir de 10 000 F CFA l’unité.

Photo de famille des conférenciers et des autorités de la Région du Centre-Nord -©Faso7

Awa Sawadogo est élève dans un établissement de la place, et elle venue souscrire à l’actionnariat populaire. « Je me suis inscrite au programme d’entrepreneuriat communautaire par l’actionnariat populaire avec la somme de 15 000 F CFA. Ainsi, je compte contribuer au développement de mon pays », s’est-elle exprimée. La jeune élève dame a invité ses amis et connaissances à suivre l’exemple qu’elle vient de donner.

Rappelons que le programme de l’entrepreneuriat communautaire par actionnariat populaire a été lancé le 12 juin dernier, à Ouagadougou par le Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré. Il a pour ambition de créer un million d’emplois directs en deux ans et de faire du secteur privé, le véritable moteur de la croissance économique.

Faso7 (Correspondance particulière)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page