Première édition de l’atelier pré-SAMAO : Les « résultats ont été atteints » selon Jean-Baptiste Kaboré

La première édition de l’atelier pré-SAMAO a pris fin ce mercredi 27 septembre 2023. Ouvert la veille, il a offert le cadre à une quarantaine d’acteurs intervenant dans le domaine des Minéraux du Développement de partager leurs expériences en vue de renforcer la coopération Sud-Sud.

Ils ont été une quarantaine de participants à se réunir à Ouagadougou en marge de la 5e édition de la Semaines des Activités Minières de l’Afrique de l’Ouest (SAMAO). Un rendez-vous qui a offert l’occasion de mener des réflexions sur les défis et opportunités, les bonnes pratiques en matière d’environnement, des dispositions à prendre pour la mise en œuvre des solutions proposées et une meilleure perception du sous-secteur auprès du grand public.

À l’issue des 48H de travaux, les acteurs ont montré leur satisfaction sur la tenue d’un tel événement. Selon Anicet Somé, un participant venu de Dano, cet atelier a permis d’échanger avec d’autres acteurs venus d’autres horizons. « Ça nous a beaucoup soulagés et ça va impacter nos pratiques », a-il indiqué. Il faut noter que le présent atelier a réuni plusieurs nationalités.

Le directeur général des carrières, Arsène Tiendrébéogo, a laissé entendre que l’atelier pré-SAMAO a permis d’échanger sur la promotion et la valorisation des minéraux du développement. « Nous avons beaucoup échangé et nous avons beaucoup appris sur l’exploitation et la transformation », a-t-il dit. Selon ses propos, la problématique commune à tous les participants lors de cet atelier a été la méconnaissance desdits minéraux.

De son côté, le secrétaire général du ministère en charge des mines, Jean Baptiste Kaboré, a signifié que les « résultats ont été atteints ».

« Les recommandations et résolutions nous permettrons de consolider les acquis et de lever les goulots d’étranglement liés au secteur des minéraux de développement », a-t-il glissé. Selon ses dires, l’objectif ultime est de faire de ce secteur, un levier de développement socio-économique.

Des recommandations ont été faites par les participants à cette première édition de l’atelier pré-SAMAO. Il s’agit notamment de la mise en place d’une politique d’accompagnement pour l’exploitation et la valorisation des minéraux de développement.

En guise de rappel, il faut noter que cet atelier a été organisé par le Ministère en charge des mines, en partenariat avec le PNUD et le programme ACP-UE pour les minéraux du développement.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page