Burkina Faso : L’Association d’éleveurs Andal & Pinal tient sa 18e Assemblée générale ordinaire

L’Association d’éleveurs Andal & Pinal en abrégé A&P dont la traduction en langue fulfulde signifie « savoir pour prendre connaissance », a tenu sa 18e Assemblée générale ordinaire ce samedi 29 juillet 2023 à Ouagadougou.

Placée sous le thème : « Mobilisation des ressources et le développement institutionnel de Andal & Pinal dans un contexte marqué par la crise sécuritaire », l’organisation de cette assemblée générale qui se tient une fois tous les deux ans va permettre aux membres de l’association et aux instances dirigeantes de faire le bilan de leurs activités durant les deux années écoulées.

L’Association d’éleveurs Andal & Pinal s’est donnée comme missions fondamentales de mobiliser, de sensibiliser, d’organiser et de former les agro-éleveurs et les éleveurs pasteurs dans la dynamique de la promotion des activités agro-sylvo-pastorales.

Le programme 2020-2022 dont la mise en œuvre s’est faite dans un contexte de crise sécuritaire, sanitaire et humanitaire, a permis la mise en œuvre d’importants projets, selon le président du Conseil d’administration de l’association, Abdoulaye Ouédraogo.

Abdoulaye Ouédraogo, Président du Conseil d’Administration de l’Association d’éleveurs Andal & Pinal -©Faso7

Il s’agit entre autres du Programme d’Appui aux Organisations et Populations Pastorales en zones transfrontalières d’Afrique de l’Ouest (PAO2P-AO), du Projet d’Appui à la Résilience du Système Educatif national (PARSE), la campagne d’alphabétisation des populations hôtes et déplacées, du projet d’appui à la Formation par les Alternatives Educatives Communautaires, du projet de renforcement des compétences professionnelles des jeunes.

« Ces projets ont touché plus de 22 mille familles y compris les personnes déplacées internes et les populations hôtes dans ces régions, ce qui leur a permis de recouvrir leur dignité, par le renforcement de leur pouvoir socio-économique et la contribution de leur participation à la construction de leur terroir », a soutenu Abdoulaye Ouédraogo.

Le président du Conseil d’administration dit être convaincu que les résultats des échanges devront permettre d’améliorer la gouvernance de l’association afin de contribuer au bien-être des populations.

Amadou Diallo, Directeur de cabinet du ministre délégué des Ressources animales -©Faso7

Le parrain de cette 18e Assemblée générale ordinaire, le ministre délégué en charge des ressources animales a tenu à saluer les actions de l’Association d’éleveurs Andal & Pinal pour le développement du secteur de l’élevage. Par ailleurs, le ministre a rappelé la pertinence du thème de cette assemblée générale en précisant qu’elle est en droite ligne avec la vision de son département. Dans un contexte de crise sécuritaire où le secteur de l’élevage est durablement affecté avec la perte de moyens d’existence, comment mobiliser les ressources pour rester productif ?

« Mon département y travaillent en collaboration avec différents acteurs à l’identification et à la définition des zones de cantonnement des éleveurs et leurs troupeaux, à la sécurisation des infrastructures pastorales ainsi que la mise en place d’un système de digitalisation et d’identification de mobilité des animaux », a soutenu le ministre dans son discours lu par son directeur de cabinet, Amadou Diallo.

Pour rappel, l’Association d’éleveurs Andal & Pinal a été créée depuis 1997 à Korsimoro dans la province du Sanmatenga, au Centre-Nord du Burkina Faso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page