ISTIC : Début de la série des soutenances de l’année 2023

La Directrice générale de l’Institut des sciences et techniques de l’information et de la communication (ISTIC), Dr Alizèta Ouoba/Compaoré, a procédé au lancement officiel de la série des soutenances des assistants en science de l’information et de la communication, option communication et journalisme, de l’année 2023, ce jeudi 22 juin 2023.

Du 22 au 27 juin 2023, va se dérouler la série des soutenances des assistants en Sciences de l’information et de la communication de l’année 2023 de l’ISTIC. Ils sont environ 54 assistants qui vont s’adonner à une « prestation orale » devant un jury en vue d’obtenir leur diplôme d’assistant en Sciences de l’information et de la communication.

Pour cette année 2023, ce sont Cynthia Livane Tinwèmavè Bicaba, assistante en option communication, avec son thème « Les actions de la communication de la sofitex pour la relance de la production cotonnière sur la campagne 2018-2019 », et Gloria Rolande Balo, assistante en option journalisme, avec son thème « Ouagadougou, la cité du poulet », qui ont inauguré la série des soutenances.

Avec la notes de 16/20 chacune, les deux impétrantes se disent être fières, au regard du travail qu’elles ont abattu au cours des deux ans de formation. « La formation n’a pas été du tout simple, surtout lors des masters class et ainsi que les procédures pour aboutir à la production, mais grâce à Dieu, on a tenu le coup et aujourd’hui, on a soutenu », s’est exclamée Gloria Rolande Balo, impétrante.

A en croire Dr Alizèta Ouoba/Compaoré, Directrice générale de l’ISTIC, à l’issue de l’obtention de leur parchemin, l’ensemble des étudiants assistants seront aptes à intégrer les différentes structures professionnelles de la communication et de l’information. Pour arriver à ces soutenances, selon la Directrice Générale, ce sont plusieurs étapes que ces étudiants ont dû franchir.

« D’abord, il a fallu suivre les cours théoriques depuis la première année qui a été ponctuée par un stage pratique et à la deuxième année, nous achevons la formation et nous demandons aux étudiants de présenter des cas pratiques aussi bien chez les journalistes que chez les communicants », a expliqué Dr Alizèta Ouoba/Compaoré.

Tout en remerciant l’ensemble du corps professoral, l’administration et les parents d’élèves, Dr Alizèta Ouoba/Compaoré a invité tous les impétrants à garder leur « sérénité » « afin de pouvoir réussir cette prestation orale ».

Cheick Habib Désiré BAYILI (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page