Burkina Faso : Le Bridge Fiber Solutions lance ses activités de fourniture d’accès internet de réseau haut débit

La ministre de la Transition digitale, des Postes et des Communications électroniques, Dr Aminata Zerbo/Sabané a présidé la cérémonie de lancement des activités commerciales de Bridge Fiber Solutions (BFS), une filiale de la société Telecel SA, ce vendredi 10 mars 2023, à Ouagadougou.

Après avoir été retenue pour la gestion du backbone nationale des télécommunications, l’entreprise privée burkinabè Bridge Fiber Solutions a lancé ses activités commerciales qui consistent à mettre à la disposition des opérateurs et fournisseurs d’accès Internet, un réseau de très haut débit compétitif sur le marché.

Le lancement de ces activités, selon Boris Compaoré, directeur général de BFS, va permettre d’accroître le taux de pénétration d’Internet au Burkina Faso. A cet effet, il a fait savoir que cela amènera le pays à être plus efficace dans l’ère du numérique, caractérisé par une plus grande interaction entre la population, les entreprises et les pouvoirs publics à travers des canaux digitaux améliorés.

Aussi, il a ajouté que ces activités permettront de favoriser la digitalisation et de réduire la facture numérique en offrant des services de qualité à des conditions favorables aux entreprises du numérique.

‘’Le BFS contribue à réduire la facture numérique’’

« Avec ce lancement, notre pays accroît significativement ses ressources en infrastructure numérique. Ces nouvelles ressources vont améliorer substantiellement l’offre digitale sur l’ensemble du territoire national. Elles vont permettre de fournir les services appropriés aux entreprises à des tarifs et à des conditions favorables, contribuant ainsi à terme, à réduire la facture numérique », a indiqué Boris Compaoré.

A l’écouter, le réseau de BFS fait plus de 300 kilomètres de fibres et relie plusieurs chefs-lieux de communes urbaines et rurales du pays. Selon ses dires, ces installations des fibres optiques sont mises à la disposition des acteurs, des sociétés fournissant de l’internet, à l’administration burkinabè et aux populations en vue de leur offrir une connexion rapide, résiliente et une plus grande stabilité de haut débit à des prix compétitifs.

Le directeur général de BFS a également rassuré que les treize régions du pays vont bénéficier du meilleur service de l’entreprise. Cela va permettre de satisfaire la population et les autres structures, selon lui.

‘’BFS offre un réseau de qualité’’

« La clé aujourd’hui est de favoriser la digitalisation et de réduire la facture numérique sur notre territoire. Tout ce que nous faisons à travers le numérique, à travers nos téléphones, à travers les ordinateurs, c’est devenu quelque chose d’indispensable, mais il est important que ça ne soit pas juste à Ouaga ou à Bobo que les populations du Burkina Faso bénéficient de meilleurs services. L’enjeu aujourd’hui avec BFS, c’est d’offrir cette même qualité sur l’étendue du territoire dans le maximum de chefs-lieux de commune, dans le maximum de communes urbaines et de communes rurales pour que cela puisse favoriser le développement de notre pays à tous les niveaux », a déclaré Boris Compaoré.

Face à la crise sécuritaire que traverse le Burkina Faso, la ministre chargée de la transition digitale, Dr Aminata Zerbo/Sabané a laissé entendre que les activités commerciales de BFS vont contribuer à la performance des forces de défense et de sécurité, à la croissance et au développement socioéconomique du Burkina Faso.

« En améliorant ces infrastructures de communication électronique, nous nous donnons les moyens d’assurer la compétitive économique de nos entreprises et de contribuer aux performances de nos forces de défense et sécurité dans ce conteste particulièrement difficile », s’est-elle exprimée.

Lazard KOLA
Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page