Rationalisation des dépenses de l’Etat : Le gouvernement va vérifier la présence des agents dans les services étatiques

Le gouvernement burkinabè veut rationaliser les dépenses de l’Etat. Il a opté pour deux moyens : vérifier que les agents qui émargent au budget de l’Etat sont vraiment ceux qui travaillent et réduire les coûts des bâtiments loués par l’Etat.

Rationaliser les dépenses publiques dans un contexte de crise sécuritaire est sans doute vital pour l’Etat burkinabè. Et il cherche à trouver et résorber les niches d’hémorragies financières.

C’est ainsi qu’à l’issue du conseil des ministres du 25 janvier 2023, le ministre en charge de l’économie Aboubacar Nacanabo, a annoncé deux mesures.

La première consiste à dénicher les potentiels agents que l’Etat rémunère alors qu’ils ne servent pas l’Etat. « Il sera question d’aller contrôler les présences effectives de ces agents publics et s’assurer que véritablement le salaire payé est fait pour un service effectif. Ça sera également l’occasion de faire une mise à jour de l’enrôlement biométrique et d’avoir un fichier des travailleurs considéré comme sain et qui permettra de rationaliser les rémunérations », a indiqué le ministre Nacanabo.

La charité bien ordonnée commençant par soi-même, le ministère en charge de l’économie a décidé de commencer par s’appliquer à lui-même ce contrôle dans une phase pilote avant de l’étendre aux autres ministères. Ceci dans le but d’apprécier les atouts et les faiblesses de cette mesure. Le ministère en charge de la défense  est également concerné par cette phase pilote.

La deuxième mesure s’intéresse aux bâtiments loués par l’Etat. Jugeant les coûts « très élevés », le gouvernement veut faire une évaluation.

« Il s’agira de faire le point de l’occupation de ces bâtiments, identifier les bâtiments non occupés, les bâtiments insuffisamment occupés et faire une réorganisation pour faire en sorte qu’on puisse optimiser sans avoir à continuer de louer d’autres bâtiments », a soutenu le ministre en charge de l’économie. Mais ce n’est pas tout.

Le gouvernement prévoit loger les structures administratives dans des bâtiments qui appartiennent à l’Etat, notamment à travers la construction d’un complexe administratif pouvant regrouper plusieurs ministères.

Faso7 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page