Burkina Faso : Paris déplore la suspension de RFI

Lors d’un point de presse ce 5 décembre 2022, Catherine Colonna, la ministre chargée des Affaires étrangères française a donné la position de Paris par rapport à la suspension de Radio France Internationale (RFI) au Burkina Faso.

Catherine Colonna a fait savoir que la France déplore la décision prise par les autorités burkinabè.

« La France déplore la décision prise par les autorités burkinabè de transition de suspendre la diffusion de RFI. La France réaffirme son engagement constant et déterminé en faveur de la liberté de la presse, de la liberté d’expression et de la protection des journalistes et de tous ceux dont l’expression concourt à une information libre et plurielle et au débat public, partout dans le monde  », s’est exprimée  Catherine Colonna, selon un bout d’interview publié sur le site du ministère en charge des affaires étrangères française.

En rappel, les autorités burkinabè ont pris la décision depuis le 3 décembre 2022, de suspendre la diffusion de RFI sur tout le territoire burkinabè, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

Il est reproché à la radio d’avoir fait le relai le 3 décembre 2022, d’un message d’intimidation attribué à un chef terroriste à l’endroit des populations et d’avoir divulgué l’information « mensongère » selon laquelle le Président de la transition, le Capitaine Ibrahim Traoré a déclaré avoir été visé par une tentative de Coup d’Etat.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page