Manifestations contre la présence française au Burkina Faso : Le gouvernement appelle au calme

Le gouvernement burkinabè, dans un communiqué ce 19 novembre 2022, appelle les populations au calme et à se  départir des manifestations « dont les bénéfices pour la cause de la lutte de notre peuple restent à prouver« .

Le porte-parole du gouvernement Jean Emmanuel Ouédraogo a appelé les populations au calme au lendemain de manifestations contre la présence française au Burkina Faso. Le ministre en charge de la communication a insisté sur l’inopportunité de ces troubles. 

« Le Gouvernement appelle les populations au calme et à la retenue, au risque de plonger notre pays dans un cycle de manifestations sans fin, préjudiciables à nos objectifs de paix, de stabilité et de sécurité, recherchés pour nos populations« , peut-on lire dans le communiqué.

Le gouvernement a aussi invité les Burkinabè à surtout se concentrer sur la lutte contre le terrorisme. « Il invite en particulier la jeunesse à ne pas se laisser divertir, et à se focaliser sur les objectifs de défense opérationnelle dans la guerre totale que nous menons contre le terrorisme et sur les chantiers du développement, plutôt que sur des manifestations du genre, dont les bénéfices pour la cause de la lutte de notre peuple restent à prouver », a signé Jean-Emmanuel Ouédraogo.

Avant de rassurer l’opinion internationale sur sa volonté et sa capacité à protéger les diplomates et les représentations diplomatiques, le gouvernement a souhaité « vivement que les populations restent engagées contre le terrorisme car c’est ce combat qui vaut la peine d’être mené pour notre dignité et notre souveraineté« .

Pour rappel, des manifestations ont éclaté en face de l’ambassade de France et du camp français à Kamboissin à Ouagadougou le 18 novembre 2022. Les manifestants ont réclamé le départ de l’armée et de l’ambassadeur de France du Burkina Faso.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page