Burkina Faso : FASOKOOZ  lance « l’opération 1 million de VDP (en réserve) pour la cause du Faso »

Ceci est une déclaration du mouvement Fasokooz sur la situation nationale au Burkina Faso.

Burkinabè : Intègres nous sommes! Pas intégristes!

Peuple intègre du Burkina Faso,

Le burkin’di, faut-il le rappeler, est l’aspiration profonde de notre peuple à faire du Burkina Faso, un pays d’hommes et de femmes intègres, un havre de paix ou tout citoyen du monde trouve hospitalité et humanisme. Le burkin’di est notre héritage ancestral. Le perpétuer est pour nous, un devoir patriotique !

Aujourd’hui, cette valeur cardinale d’intégrité qui nous caractérise est le fondement de notre citoyenneté burkinabè et autour de laquelle se construit notre vivre-ensemble national, est mise  à la rude épreuve d’une barbarie jamais égalée.

Face à ce péril inédit, nous devons plus que jamais nous concentrer sur notre intégrité, faire appel à notre burkin’di, cette faculté, ce reflexe patriotique qu’a notre vaillant et héroïque peuple, de se rassembler au-delà des divergences, se mettre debout comme un seul homme pour défendre la nation.

Au nom de notre burkin’di, nous devons jurer de ne laisser aucune force occulte sous quelque forme que ce soit, empêcher la marche triomphale de notre peuple, à la conquête de sa liberté et de son bonheur.

Contre le terrorisme ici Burkina, notre Faso : Nous ne devons pas céder à la peur ! Il nous faut faire front et faire face !

Vigilant peuple du Burkina,

Malgré l’inacceptabilité de ces actes terroristes lâches et ignobles perpétrés, qui endeuillent les familles, sèment tristesse, meurtrissures et désolations en remettant en cause le sens même, de notre existence en tant qu’individu, en tant que peuple, en tant qu’humanité ; malgré l’ignominie de cette barbarie, disions-nous, nous avons le devoir, en tant que nation civilisée et peuple intègre, d’éviter le piège qui nous est tendu et qui nous conduirait, au nom de la lutte contre les terroristes, à renoncer à nos valeurs les plus fondamentales qui fondent notre burkin’di à savoir la tolérance, cohésion sociale, patriotisme, …

Un piège nous est tendu !

Nous devons refuser d’y succomber ! La division, la délation, la stigmatisation, les récupérations politiciennes avec propension au populisme, … sont au cœur de ce piège sournois.

Chaque fois que nous nous hâterons de désigner des responsables de ces crimes, d’instaurer des « politiques de la peur » et de restrictions des droits et des libertés, de faire de la stigmatisation et l’amalgame entre musulmans et terroristes, … nous tombons dans le piège d’une division programmée, d’un chaos souhaité et orchestré par l’ennemi commun.

La morale, la vertu, la paix et l’amour sont l’essence même de toute religion. C’est cela qui nous raffermi nous burkinabè, dans notre foi quelle que soit la religion pratiquée. La diversité religieuse intrafamiliale que l’on peut abondamment constater  chez nous au Faso, nous fonde à dire que le Burkina, n’est pas un pays où coexistent juxtaposées des communautés ou familles musulmanes, chrétiennes et autres; mais plutôt que le Burkina est un pays ou toutes les religions cohabitent paisiblement dans presque toutes les familles voire, dans chaque famille.

Cette spécificité burkinabè est à mettre en parallèle avec l’intégrité qui caractérise notre peuple. Notre intégrité, est notre bien le plus précieux. Et l’unité nationale qui en découle est notre plus grand atout pour faire face à la violence, à la haine et à la volonté de diviser le peuple.

En faisant valoir et prévaloir notre intégrité, nous pouvons être assurés et rassurés que le terrorisme n’aura point d’intégristes à recruter au pays des hommes intègres.

Revivifions notre burkin’di en lui donnons tout son sens aujourd’hui, l’heure est à la réaffirmation de cette valeur cardinale qui est notre véritable rempart contre la violence aveugle du terrorisme et la division planifiée.

Tous concernés pour la cause du Faso!

Responsables associatifs, leaders politiques, journalistes, intellectuels, citoyens lambda, … le combat contre le terrorisme sera long, il sera dur, il nous réserve des moments difficiles.

Mais notre responsabilité est la même ! Tout le monde peut être important car tout le monde peut servir à quelque chose. Les terroristes nous ont adressé un message.

Au-delà du chiffre macabre des victimes, le but de la terreur, est de provoquer la division des nations et le chaos de l’humanité.

C’est notre vivre-ensemble national, notre citoyenneté, nos libertés individuelles et collectives, …en un mot notre « burkin’di », qui sont encore menacés.

Mais tant que nous agirons ensemble uni contre le terrorisme, ici Burkina, notre Faso, ces forces du mal échouerons.

Ils veulent mettre le Faso à genoux. Disons-leur à notre tour, montrons leur, que nous sommes debout !

Debout et soudés, main dans la main, les uns avec les autres et jamais les uns contre les autres mais tous, contre le terrorisme ici Burkina, notre Faso !

S’indigner contre le terrorisme est bien mais ne suffira plus. Mieux que cela, il faut transformer nos indignations en engagement citoyen actif contre ce fléau, Il faut briser le silence de l’indifférence car, comme l’écrit si bien Antonio Gramsci, « l’indifférence œuvre puissamment dans l’Histoire. Elle œuvre passivement, mais elle œuvre. Ce qui se produit, ne se produit pas tant parce que quelques-uns veulent que cela se produise, mais parce que la masse des hommes abdique devant sa volonté (…). »

Des lors, la lutte contre le terrorisme, doit être perçue comme une lutte pour la Cause du Faso, une cause commune à même de fédérer et de mettre en alerte et en veille citoyenne permanente, tous les acteurs de la société épris de paix, de justice et de progrès sociaux.

Aux côtés des opérations militaires engagées par l’état, ce message se veut une contribution citoyenne pour la sécurisation du territoire à travers une mutualisation des efforts et des ressources et d’une meilleure coordination des activités inhérentes à cette nouvelle mission qui s’impose à nous comme un impératif.

Ce message est un Appel solennel,  à l’adresse de chaque Burkinabè, de tous les acteurs (OSC, partis et formations politiques, personnes ressources, intellectuels, journalistes, artistes, …), à se mettre debout activement contre le terrorisme.

Dès aujourd’hui avec tous les burkinabè, nous souhaitons traduire nos intentions dans des actions concrètes. C’est pourquoi, chaque burkinabé en capacité de le faire, doit se faire enrôler VDP pour manifester et opposer autour de lui et partout une résistance farouche à ces forces du mal.

Militaires, civils : faire front, faire face ensemble!

« Chaque militaire est un civil en mission. Chaque civil est un militaire en permission »

Désormais et jusqu’à nouvel ordre, il est mis fin à toute permission ici Burkina, notre Faso. Chaque burkinabé en en mission.

Sœurs, frères et fiers burkinabè, 

Ne restons pas en marge. Mobilisons-nous et enrôlons-nous afin de prendre toute notre part dans l’effort national à  déployer pour contrer cette barbarie inqualifiable, injustifiable et insoutenable. 

Des opérations militaires sont en cours à l’Est,  au Centre-nord, au Nord, au Sahel, à l’ouest, ..et partout dans notre pays soumis à la rude épreuve du péril terroriste.

Face aux dangers et risques (incivisme, terrorisme, insécurité) auxquels notre pays est exposé, et pour accompagner les efforts de l’état à travers nos forces armées dans la sécurisation du territoire, la défense et la stabilité de la république, FASOKOOZ lance une grande #Opération  baptisée #1MillionDeVDP pour la #Cause du #Faso.

L’OPÉRATION 1 MILLION DE VDP POUR LA CAUSE DU FASO concerne tous les civils en âge et en capacité de servir; elle vise à mobiliser et à rendre effectif un enrôlement massif de VDP partout au Burkina et répondre à l’appel sous le drapeau national.

A travers cette opération, FASOKOOZ envisage de mener les activités suivantes partout où cela sera possible sur toute l’étendue du territoire national :

– informer, former et organiser la jeunesse pour accompagner l’Etat dans la lutte contre les risques et dangers (incivisme, terrorisme, …) qui menacent la sécurité et la stabilité du pays,

– continuer la mobilisation populaire et tenir un registre pour d’enregistrer les citoyens engagés en attendant une prochaine phase d’enrôlement VDP;

– organiser des espaces d’échanges où discuter de solidarité et d’unité pour renforcer la cohésion et les liens sociaux ;

– lutter autour de nous contre les préjugés et la xénophobie sous toutes ses formes (racisme, islamophobie, …),

-organiser des prières interconfessionnelles pour raffermir tolérance, pardon et paix dans nos cœurs;

– lancer la mobilisation et la sensibilisation au sein des écoles, lycées. Collèges, marchés et yaar ;

– organiser des assises citoyennes, des débats publics dans toutes les communes, …

-etc.

Soeurs, freres et fiers burkinabè

Chacun de nous doit redoubler de vigilance et intensifier la collaboration avec nos FDS sur toute l’entendue du territoire: sensibiliser autour de soi, s’organiser à la base dans nos foyers, quartiers,  secteurs, villages, …

L’ennemi est parmi nous et chaque  burkinabè devra se constituer en agent de renseignement et alerter les forces de l’ordre sur tout comportement suspect dans son lieu de vie et de fréquentation: service,  travail, lycées, collèges,  université, car de transport, gares,  marchés, …

À chaque perte en vies humaines que les forces du mal nous infligerons, ensemble mobilisons et restons unis autour des familles des victimes, compatissons et manifestons notre solidarité.

Ensemble et toujours autour des survivants et victimes indirectes de cette folie meurtrière pour qu’ils ne se sentent jamais seuls.

Quelle que soit la durée de la nuit, le jour se lèvera.

Ils sont prêts à mourir pour leur cause, soyons prêts à mourir pour la Cause du Faso.

REJOIGNONS-NOUS !

La patrie ou la mort, nous vaincrons!

Ici Burkina, notre Faso !

Ici l’Afrique maintenant!

Ako Tiga Moussa Dao

Articles similaires

Un commentaire

  1. Toutes nos félicitations 🙏🙏🙏 ensemble défendons la cause du Faso. Sans les liblib, les terroristes ne peuvent rien contre la population 💪

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page