Burkina Faso : Des manifestants tentent d’incendier l’institut français à Bobo-Dioulasso

Après l’annonce de la contre-offensive du Lieutenant-colonel Sandaogo Damiba, la ville de Sya est en rentrée en ébullition. Des manifestations ont éclaté dans plusieurs endroits de la ville ce 1er octobre 2022. La devanture de l’institut français a été saccagée par des manifestants.

Les manifestants disent protester contre l’action de l’ex président du MPSR.

Pour eux, le président Sandaogo Damiba est un pion de la France. « Nous, ce que nous demandons, c’est la libération de notre pays par les impérialistes français. DAMIBA, c’est fini, DAMIBA c’est un pion de la France. Nous ne voulons plus de DAMIBA dans notre pays encore, DAMIBA, c’est le passé » a déclaré un manifestant au micro de Faso7.

La devanture de l’institut français situé au quartier Kôkô a été saccagée et incendiée par des manifestants qui ont tenté sans succès d’y avoir accès. Les vitres des portes ont été saccagées.

En rappel, le capitaine Ibrahim Traoré, dans un communiqué lu à la télévision nationale le 1er octobre, a indiqué que le lieutenant-colonel Sandaogo Damiba organiserait une contre-offensive depuis une base militaire française. Ce que l’ambassade de France dément avec « fermeté ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page