Ouagadougou: G Kalanga remporte la finale du tournoi de Maracana Saha

Débuté le 15 août 2022, le tournoi de Maracana Saha a pris fin ce dimanche 25 septembre 2022 à l’issue de la finale qui a mis en opposition les équipes G Kalanga et Fair-Play à l’hippodrome de Nonsin à Ouagadougou.

Organisée dans le but de renforcer la cohésion sociale entre les jeunes du Burkina Faso et particulièrement ceux de Nonsin à Ouagadougou, la finale du tournoi de Maracana Saha a offert du spectacle aux amoureux du ballon rond.

L’équipe de G Kalanga et l’équipe Fair-Play se sont neutralisées pendant le temps réglementaire. C’est lors de la séance des tirs au but que les joueurs de G Kalanga ont pu battre leurs adversaires de Fair-Play au score de 2 buts à 0.

Lors de cette finale, toutes les équipes ont été récompensées. En effet, G Kalanga équipe victorieuse, a en plus du trophée, reçu la somme de 200 000 F CFA, des maillots, un ballon et des médailles. L’équipe Fair-Play, 2e de la compétition, a reçu la somme de 125 000 F CFA, des maillots, des médailles et un ballon. Classée 3e, l’équipe de Kapad Tond Yé a reçu la somme de 75 000 F CFA, des maillots, un ballon et des médailles. Faso Energie, 4e de la compétition est repartie avec la somme de 50 000 F CFA, des médailles, un ballon et des maillots.

En plus des récompenses collectives, des récompenses individuelles ont été décernées aux plus méritants. C’est le cas du meilleur joueur de la compétition qui est reparti avec une télévision d’une valeur de 100 000 F CFA. Le meilleur butteur a obtenu comme récompense, une paire de chaussures d’une valeur de 25 000 F CFA. Le meilleur gardien a quant à lui reçu des gants d’une valeur de 20 000 F CFA. Le meilleur supporter a aussi été récompensé avec un appareil de musique d’une valeur de 50 000.

Avec 32 équipes au départ, selon le promoteur, Dr Emmanuel Ouédraogo, l’objectif recherché à l’issue de la finale a été atteint. « Le Burkina Faso traverse une crise qui est d’abord sanitaire liée à la Covid-19, sécuritaire liée au terrorisme et humanitaire. C’est ce qui nous a motivé à organiser un tournoi de Maracana. Nous sommes grandement satisfaits. On ne peut que louer le nom de Dieu », s’est-il exprimé.

L’organisation de cette première édition du tournoi de Maracana Saha a bénéficié de l’accompagnement de plusieurs personnalités dont des joueurs burkinabè évoluant à l’extérieur. Il s’agit entre autres de Patrick Malo, Saidou Simporé et Éric Traoré.

Ibrahim Armel Zorom, PDG du groupe SODIN, l’un des parrains du tournoi de Maracana Saha, s’exprimant après le sacre de G Kalanga, a indiqué que l’édition à venir va connaître des innovations. « C’était un plaisir pour moi d’accompagner cette coupe vu que c’est une coupe qui est rassembleur. Si Dieu nous le permet, les éditions à venir seront meilleures que cette édition », a-t-il promis.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page