Ouagadougou : Un groupe de militaires agresse des civils

Dans la nuit du 24 septembre 2022, un groupe de militaires a agressé physiquement des civils à Dapoya, un quartier populaire de Ouagadougou. 

Ces agressions, selon un communiqué de presse de l’armée burkinabè, font suite au décès d’un militaire « dans des circonstances non encore élucidées« , dans la nuit du 23 au 24 septembre 2022.

« Un groupe de militaires a pris la malheureusement initiative de se rendre justice en agressant physiquement des civils résidant dans le quartier où s’est produit l’incident« , lit-on dans un communiqué de l’armée consulté par Faso7 ce dimanche 25 septembre 2022.

Selon l’armée, des « mesures ont été immédiatement prises pour ramener le calme« .

« Le chef d’état major général des armées condamne fermement ces agissements inadmissibles qui n’honorent pas les Forces armées nationales. Il présente ses excuses aux populations et les invite à demeurer aux côtés des FAN pour relever les défis sécuritaires auxquels fait face notre pays« , conclut le communiqué.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page