Burkina Faso : Le Conseil économique et social tient sa deuxième session ordinaire de l’année 2022

Le Conseil économique et social (CES) a tenu ce mardi 20 septembre 2022, sa deuxième session ordinaire de l’année en cours. Cette session est placée sous le thème « Soins de qualité dans les services de santé au Burkina Faso : quelles stratégies pour un meilleur accès des populations ? ».

C’est dans le souci de trouver des solutions aux questions liées à l’accès des soins de santé que le Conseil économique et social (CES) a tenu sa deuxième session ordinaire de l’année. La présente session offre la possibilité de réfléchir sur la manière d’arriver à des soins de qualité.

Selon le président du CES, Bonaventure Ouédraogo, sa structure s’est engagée en ces « temps difficiles et d’extrême fragilité », à traiter des préoccupations « actuelles et pressantes » et d’être à l’avant-garde des réflexions devant conduire à l’amélioration des conditions de vie des citoyens.

Améliorer la qualité des soins de santé, améliorer l’accessibilité et éradiquer le phénomène des médicaments de rue, sont entre autres les points qui seront abordés lors de cette session. Aussi, Bonavenventure Ouédraogo et ses collaborateurs veulent renforcer la résilience des populations face aux risques sanitaires.

« Nous avons fait un travail de terrain qui a constitué à aller faire des enquêtes auprès de spécialistes de ces questions dans six des régions administrativement constituées de notre pays. Après cette ouverture, nous allons examiner notre rapport introductif (…) Ce document sera mis à la disposition de l’ensemble des conseillers et nous allons avoir d’importantes communications qui seront faites par des spécialistes et des experts en la matière », a déclaré le président du CES sur la méthodologie utilisée pour cette 2e session.

Tertus Kaboré (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page