Alpha Yago : « Soutenir la transition n’est pas une option, mais un impératif »

Soutien à la transition, promotion de la réconciliation nationale, de la cohésion sociale et du patriotisme ont été les points abordés par la coalition Burkina Horonya (CBH) ce mardi 13 septembre 2022 lors de son assemblée générale.

Alors qu’elle entend lancer ses activités à travers l’assemblée générale du jour, la coalition Burkina Horonya n’a pas perdu du temps avant de donner sa position. En cette matinée, ses membres ont affiché leur soutien à la transition en cours.

« Quand un souverain vient avec le mot de la paix et de la réconciliation, ça ne peut être qu’un élu de Dieu », a lancé Raymond Dagba, membre de la coalition Burkina Horonya. Une déclaration qui cadre selon ses propos avec la vision et la position de la coalition.

De son côté, le coordonnateur de la coalition, Alpha Yago a laissé entendre que le soutien de la transition n’est pas un choix, mais une obligation. Il a soutenu également, que la réussite de la transition est la seule chose envisageable, car pour lui, « l’échec de cette transition n’est pas envisageable, car les conséquences seront dramatiques pour le pays ».

« Au regard de la situation que traverse notre pays, soutenir la transition n’est pas une option, mais un impératif. Un impératif catégorique. L’équilibre précaire de notre pays commande que le peuple fasse bloc derrière le président Damiba », a-t-il indiqué.

« Contribuer à la promotion de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale relève simplement du bon sens. Un pays divisé, qui plus est dans un contexte de crise sécuritaire ne peut pas faire face efficacement à l’adversité à lui imposer. La cohésion et l’unité nationale sont indispensables pour affronter et vaincre l’ennemi. Un peuple uni augmente considérablement ses chances de victoires. L’amour de la patrie doit habiter tous les Burkinabè dignes de ce nom. La partie est au-dessus de tout »,

 Alpha Yago

Insistant sur ce soutien qu’ils apportent au président de la transition, les membres de la coalition Burkina Horonya ont laissé entendre qu’ils entendent « faire des observations, des critiques constructives » pour accompagner la transition dans sa mission.

Aussi, Alpha Yago a signifié qu’il faut reconnaître, saluer et encourager les actifs positifs posés par les autorités de la transition et l’ensemble des FDS. Il a ailleurs indiqué que la vision première de la coalition est de fédérer toutes les associations et personnes ressources qui ont le même objectif que le MPSR.

En guise d’information, il faut retenir que la Coalition Burkina Horonya, regroupe une cinquantaine d’associations et a pour mission de promouvoir la cohésion sociale, la réconciliation, le patriotisme et de soutenir la transition. Cette assemblée générale s’inscrit dans le cadre du lancement des activités de la CBH et de l’élaboration de son plan d’action.

Edwige Ouoba et Haoua Ouédraogo (stagiaires)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page