Boureima Ouédraogo : « Notre pays est devenu l’un des pays les moins sûrs au monde »

Après le lancement du mouvement Burkinabè Unis pour une Transformation Sociale (BUTS), les initiateurs ont décidé de faire une tournée dans les différentes régions du pays pour présenter le mouvement aux Populations. Dans le cadre de cette tournée, la région des Hauts-Bassins fut la première à accueillir les leaders de BUTS ce vendredi 9 septembre 2022.

Devant une foule visiblement acquise à leur cause, les leaders du mouvement BUTS ont fait le constat de la situation nationale. Selon le porte-parole de BUTS Boureima Ouédraogo, le pays traverse depuis quelques années une situation catastrophique qui loin de s’améliorer, s’aggrave de jour en jour.

« Notre pays, aujourd’hui, est devenu l’un des pays les moins sûrs au monde. Notre pays est peint en rouge vif par les puissances occidentales. Notre pays aujourd’hui est peuplé par un ensemble de citoyens qui commencent à s’interroger sur notre devenir collectif. Notre pays aujourd’hui est plus qu’à la croisée des chemins », a-t-il laissé entendre.

Dans cette description d’un Burkina malade, les militaires au pouvoir ne sont pas épargnés. Ces derniers sont accusés par le porte-parole du BUTS de militariser l’administration et de politiser l’armée alors qu’ils devraient leur responsabilité au front. C’est face à cette situation que Boureima Ouédraogo invite les citoyens à prendre leur responsabilité.

« Aujourd’hui, nous sommes à un tournant décisif de l’histoire de notre pays. Il est impératif que tous les Burkinabè qui aiment ce pays et qui ont effectivement à cœur d’œuvrer à nous faire sortir de la situation dans laquelle nous sommes se mobilisent », a-t-il lancé.

De son côté, le secrétaire général de BUTS, Abdoulaye Barry, a indiqué que le « Pays des Hommes intègres » appartient à tous les Burkinabè. Il a alors appelé à « contribuer à la renaissance du pays ».

Moriba KEITA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page