Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen Orient : Quatre projets primés à l’édition 5 du Burkina Faso

Dans le cadre du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient (POESAM), dix startups ont présenté leurs projets sociaux devant un jury professionnel, ce vendredi 2 septembre 2022 à Orange Digital Center Ouagadougou.

Pour cette édition 2022 du POESAM, ce sont 10 candidatures qui ont été retenues sur 100 dossiers collectés Après les différents pitchs devant le jury composé de cadres de Orange, d’Essakane SOLAR, de Sodigaz, du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), de l’Université de Dédougou, de l’Agence de Financement et de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (AFP/PME) et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI), c’est le projet SAUVIE qui a le plus impressionné pour remporter le 1er prix qui donne droit à la somme de deux millions (2 000 000) de francs CFA. Le 2e prix d’une valeur d’un million cinq cent mille (1 500 000 ) francs CFA est revenu au projet Diabète contrôle. Quant au 3e prix d’une valeur d’un million (1 000 000) de francs CFA, il est revenu au projet Alliance Pharma. Le Prix féminin qui s’élève à un million cinq cent mille (1 500 000) francs CFA, est quant à lui revenu au projet Woman health.

Ces lauréats iront défendre les couleurs du Burkina Faso à la finale internationale de la compétition prévue pour se tenir au cours du mois d’octobre 2022. En plus des récompenses financières, tous les lauréats du jour bénéficieront d’un an de monitoring offert par Orange Digital Center.

Selon la présidente du jury, Emma Kantiono, parmi les critères qui ont prévalu au choix des lauréats, l’impact social a été le point le plus important. Elle dit être persuadée que les projets sélectionnés seront utiles aux populations qui vont en profiter. « Les meilleurs projets ont été retenus du fait de leur impact social et aussi de la portée pour notre population. Ce qui est intéressant, c’est que ces projets pourront impacter les populations pour lesquelles ils ont été mis en place », a-t-elle indiqué.

«  Orange s’aide en aidant les populations »

À en croire, le Directeur Général de Orange Burkina Faso, Mamadou Coulibaly, l’objectif du POESAM est d’aider les jeunes à développer des startups made in Burkina, œuvrant dans le domaine du social et qui seront compétitifs à l’échelle internationale.

En en accompagnant les jeunes porteurs de projet, Orange Burkina prépare ses futures collaborations qui vont lui permettre d’atteindre ses objectifs, selon le Directeur Général. «  Orange s’aide en aidant les populations. Parce qu’on va faire du business avec ces jeunes. Il y a des synergies concrètes pour les accompagner. Accompagner ces jeunes et en faire des champions de demain tel est l’ambition de Orange », s’est exprimé Mamadou Coulibaly.

Le projet SAUVIE qui a remporté le 1er prix est une solution digitale renfermant des informations personnelles et de santé facilitant les prises en charge des cas d’urgence. La plateforme permet également d’alerter les proches à tout moment. « Nous travaillons la dessus depuis 2018. Nous l’avons lancé en février 2022. Pendant ce temps, nous avons a eu pas mal d’appui de la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers également du ministère en charge et de la défense et du ministère en charge de l’administration territoriale. Nous avons pu travailler avec ces structures afin de peaufiner SAUVIE pour que le projet réponde au mieux à la problématique que rencontre notre société », s’est exprimée la promotrice, Scarlett Zongo, visiblement joyeuse.

En rappel, Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient (POESAM), est une initiative de l’entreprise Orange, qui récompense chaque année les meilleurs projets technologiques à impact social positif en Afrique et au Moyen-Orient. Le concours existe depuis 11 ans, il est à sa 5e édition au « Pays des Hommes intègres ».

Joël THIOMBIANO

Faso 7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page