Participation des femmes à la lutte contre le terrorisme : « Un signe d’espoir » selon Jean Marie Traoré

Le ministre délégué chargé de la coopération régionale, Jean Marie Traoré a présidé ce vendredi 9 septembre 2022, à Ouagadougou, le lancement officiel de « initiatives femmes paix et sécurité Burkina Faso ». Une initiative créée pour sensibiliser les femmes, les jeunes filles et les jeunes garçons sur la nécessité à promouvoir la paix et la cohésion sociale.

Le Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso en collaboration avec la direction du ministère du Genre et de la famille a mis en place « initiatives femmes paix et sécurité Burkina Faso ». Cette initiative, prévue pour prendre fin le 31 décembre 2023 va regrouper plusieurs femmes, jeunes filles et garçons et personnes ressources des 45 provinces pour une campagne de sensibilisation autour de la paix et de la cohésion sociale.

Selon la coordinatrice du Cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina Faso, Martine Yabre « initiatives femmes paix et sécurité Burkina Faso » représente une opportunité pour lancer un appel à se mobiliser pour promouvoir la paix et la cohésion sociale. « Il est opportun pour les femmes, les jeunes filles et jeunes garçons, toute personne éprise de paix de s’engager pour changer le cours de l’histoire parce que c’est possible de faire la paix ensemble », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, Martine Yabre a laissé entendre que cette initiative compte toucher au moins cinq millions de personnes. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation, des panels et conférences, l’élaboration et l’édition de répertoire et bien d’autres.

De son côté le ministre délégué chargé de la coopération régionale, Jean Marie Traoré a tenu à féliciter et à encourager les initiateurs. Pour lui, « initiatives femmes paix et sécurité Burkina Faso » va permettre aux femmes de contribuer à promouvoir la paix et à la lutte contre le terrorisme. « C’est un signe d’espoir que les femmes se rallient à la lutte contre l’insécurité. Que les femmes participent à la construction de la paix », s’est-il exprimé.

Aussi, Jean Marie Traoré a invité les femmes à jouer pleinement leur rôle de mère dans le but de lutter contre le terrorisme. « Elles ont un rôle à jouer dans tous les secteurs. Que les femmes prennent à bras-le-corps cette question nous donne l’assurance que nous allons résolument vers une issue heureuse parce que ce sont elles qui ont le rôle d’éduquer nos enfants », a-t-il fait savoir.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page