Défense: Le Burkina Faso et l’Égypte signent un protocole de coopération militaire

Une délégation militaire avec à sa tête le Ministre d’Etat, Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Brigade Aimé Barthélémy Simporé, a effectué une visite officielle du 06 au 10 août 2022 en République Arabe d’Egypte. Cette visite avait pour objectif, le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays à travers la signature d’un Protocole de coopération militaire et un partage d’expériences dans des domaines divers, dont celui de la lutte contre le terrorisme, a informé l’Etat-major général des armées du Burkina Faso.

La délégation burkinabè a été accueillie à son arrivée par le Général d’armée Mohamed ZAKY, Commandant général des armées égyptiennes, Ministre de la défense et de la Production militaire, accompagné des membres de la haute hiérarchie militaire égyptienne. Avec ce dernier, la délégation burkinabè a eu une séance de  travail.

Le MDAC, Général de Brigade Aimé Barthélemy Simporé en visite au centre des troupes aéroportées © E.M.G.A

La séance de travail a porté sur des sujets d’intérêt commun en matière de coopération militaire et de partage d’expériences dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. À l’issue, de cette séance de travail,  les ministres de la Défense des deux pays ont singé un Protocole de coopération militaire englobant plusieurs domaines notamment ceux de la formation et des équipements militaires.

Signature du protocole de coopération militaire entre les deux armées © E.M.G.A

Le Général de Brigade Aimé Barthélémy Simporé et sa délégation ont par la suite visité des usines de production militaire. La visite des usines a permis aux Burkinabè de confirmer les excellentes opportunités qu’offre l’industrie de la Défense égyptienne dans l’acquisition d’équipements militaires. Ils ont également visité des centres d’excellence égyptiens de formation dont celui de la formation des troupes aéroportées ainsi que l’Académie Militaire Supérieure Nasser qui accueillent des stagiaires militaires burkinabè.

Outre ces centres, le Ministre d’Etat a aussi visité l’Institut Al-Azhar. Il s’agit d’un important centre de formation islamique et de lutte contre la radicalisation et l’extrémisme violent.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page