Manifestation pour le départ de l’Ambassadeur de France au Burkina : Aucune association de la FAIB n’est impliquée (Communiqué)

Une manifestation pour exiger le départ de l’ambassadeur de France au Burkina a été organisée à Ouagadougou le 12 août 2022. Quatre jours après cette manifestation, la Fédération des associations islamiques du Burkina Faso (FAIB), dans un communiqué publié ce mardi 16 août 2022, a dénoncé le fait que certaines personnes à travers les réseaux attribueraient l’organisation de la manifestation en question à certaines association membres de la Fédération.

« C’est avec étonnement et stupéfaction que la FAIB a été informée à travers les réseaux sociaux, d’un appel à manifester pour le départ de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso attribué à certaines associations membres de la faîtière des musulmans », peut-on lire dans le communiqué.

La Communauté musulmane du Burkina Faso (CMBF), le Mouvement Sunnite du Burkina Faso (MSBF) et la Communauté Islamique de la Tidjania du Burkina Faso (CITB) sont les associations à qui la paternité de la manifestation du 12 août 2022 pour le départ de l’Ambassadeur de France au Burkina, a été attribuée. Par ailleurs, à en croire la faîtière des musulmans, les allégations attribuées à ses trois associations indiquent que ces dernières appellent à manifester tous les vendredis jusqu’au départ de l’Ambassadeur de France au Burkina Faso.

À travers ce communiqué, la FAIB a indiqué que les ses trois associations membres ne « sont ni initiatrices de cette manifestation, ni impliquées de près ou de loin dans son organisation ».

La faîtière musulmane a également précisé que ses déclarations et prises de positions ainsi que celles de ses associations membres, « suivent une voix officielle ».

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page