Burkina Faso : 500 plants mis en terre à Komki-Ipala dans le cadre du projet « TonFuturTonClimat »

Le Partenariat national de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF) a organisé ce jeudi 11 août 2022 un reboisement dans la commune de Komki-Ipala. Une activité qui s’est tenue dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet Tonfuturtonclimat (TFTC 2). Le but recherché par le PNE-BF est d’apporter un plus dans la promotion des bonnes pratiques de gestion durable des terres pour l’adaptation aux effets de changement climatique et la conservation de la diversité biologique.

Afin d’apporter sa pierre dans la reforestation, la restauration et de gestion durable des terres, le Partenariat national de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF) a organisé une opération de reboisement dans la commune de Komki-Ipala. Pour son président Moustapha Congo, la tenue de la présente activité répond à un besoin de renforcement des capacités d’adaptation des jeunes populations locales de komki-ipala face aux effets des changements climatiques.

Au côté de l’association Kolgweogo de la localité, le Partenariat national de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF) a mis en terre 500 plants sur le site du parc agro-forestier du projet « TonFuturTonClimat ». Avant cette activité, le partenariat entre les deux structures avait conduit à la réalisation d’une pépinière de 15 000 plants. « Nous avons tenu à accompagner et encourager l’association pour la plantation des arbres », a indiqué le président du PNE-BF, Moustapha Congo.

Selon lui, l’opération de reboisement avait aussi pour objectif de permettre à l’association d’utiliser une partie des plants issus de la pépinière. Sur l’entretien, il a souligné que la présence d’un forage facilite les choses. « Le forage mit en place dans le cadre du même projet leur permettra d’avoir un accès plus aisé à la ressource en eau afin qu’ils puissent maintenir les plants. Cette activité permettra de contribuer pour la restauration du couvert végétal », a-t-il lancé.

Le président du PNE-BF, a laissé entendre que la mise en place d’un centre écologique pour les générations actuelles et futures est aussi un objectif visé à long terme. Revenant sur la survie des arbres, il a appelé les jeunes à s’occuper des plants en les arrosant et à faire des efforts pour poursuivre la plantation d’arbres pour atténuer l’effet du changement climatique.

De son côté, le président de l’Association Kolgweogo, Bila Moussa Compaoré, a remercié l’équipe du projet en les rassurant que les plants seront bien entretenus. « Nous sommes vraiment contents de réaliser cette pépinière et ces plants car cela va aider notre association. L’entretien des arbres n’est plus une affaire compliquée pour nous, car nous avons commencé à entretenir les arbres depuis longtemps », s’est-il exprimé.

Il faut noter que dans le cadre du projet « TonFuturTonClimat », le Partenariat national de l’Eau a accompagné l’Association Kolgweogo dans plusieurs réalisations. Il s’agit d’une réalisation d’un forage avec système solaire, d’une pépinière, d’un potager ainsi que bien d’autres activités de renforcement de capacités.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page