Musique : Flowman Boy présente son nouveau titre « Sii » et lance un challenge Tiktok

Faire les choses différemment, c’est la spécialité de l’artiste musicien Flowman Boy à l’état-civil Gaétan Samtouma. Une fois de plus, il l’a démontré ce samedi 6 août 2022. C’est plus d’un mois après la sortie de son dernier titre que l’artiste a opté pour présenter l’œuvre aux mélomanes. À l’occasion, il a lancé un challenge Tiktok sur sa nouvelle sortie.

Titulaire d’un Baccalauréat série A4, Gaétan Samtouma, plus connu sous le nom d’artiste de Flowman Boy n’a pas suivi le chemin classique des études. Après l’obtention de son diplôme, le jeune homme décide d’embrasser une carrière musicale.

De « Génération Kalabantchi » à « Talf Teedo » en passant par « voyou milliardaire » et tout dernièrement « Sii », Flowaman Boy a toujours su captiver l’attention du monde du showbiz à la sortie de chacune de ses chansons.

« On dit souvent que je suis un artiste du ghetto et que je ne suis pas le système normal. J’ai donc voulu, à travers cette rencontre, montrer une autre facette de Flowman Boy (…)

Depuis le début, j’ai essayé de faire les choses à ma manière. Je ne veux pas qu’on dise que je copie le style d’un autre artiste (…)

La tenue de cette rencontre ne veut pas dire que je suis en baisse de régime. Actuellement, je suis au top de ma forme »

Flowman Boy

Artiste avec une présence scénique remarquable, il se fait aussi remarquer à travers ses prestations. Des mises en scène révolutionnaires, un style marquant et une communion avec son public, sont les aspects caractéristiques des prestations à la flowman Boy.

Fidèle au RAP qu’il caresse depuis son jeune âge, Gaétan Samtouma dans sa dernière sortie discographique a encore montré de quoi il est capable dans cet univers. « L’empereur de la nouvelle génération », toujours à l’aise dans l’underground, a offert « Sii » aux Burkinabè.

Sur la signification du titre, l’auteur a expliqué que c’est la traduction littérale de « ferme-là ». Une manière pour lui de répondre à ses détracteurs. Le « Koug Naaba », « le Boss du 6 » est également connu pour son franc parlé.

Souvent taxé « d’artiste qui n’a pas sa langue dans sa poche », Flowman Boy endosse fièrement sa casquette de traditionaliste. Pour lui, « l’Afrique a ses mystères » et il l’exprime très bien en soulignant régulièrement dans ses chansons que « les ténèbres sont puissants ».

Sur le challenge Tiktok, Gaétan Samtouma a laissé entendre que c’est une manière pour lui d’explorer un autre domaine qu’il ne maitrise pas. « Il ne faut pas seulement se contenter de sa zone de confort. Il faut souvent aller voir ailleurs », a-t-il dit. La meilleure vidéo remporte une nouvelle moto scooter.

Il faut noter que l’artiste est aussi engagé dans la vie sociale. À cet effet, il partage souvent des repas avec les enfants en situation de rue et les personnes vulnérables.

Lire aussi : Ouagadougou : Flowman Boy partage un repas avec des enfants en situation de rue

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page