Alassane Ouattara gracie Laurent Gbagbo et accorde une prime exceptionnelle de fin d’année aux fonctionnaires ivoiriens

À la veille de la commémoration du 62e anniversaire de la proclamation de l’indépendance de la République de Côte d’Ivoire ce 7 août 2022, le président Alassane Ouattara a annoncé la prise de plusieurs mesures « dans le souci de renforcer la cohésion sociale », selon lui.

En plus d’avoir accordé une grâce présidentielle à l’ancien président Laurent Gbagbo, ADO dit avoir également exigé le dégel des comptes de ce dernier et le paiement de ses arriérés de rentes viagères.

« Dans le souci de renforcer la cohésion sociale, j’ai signé un décret accordant la grâce présidentielle à M. Laurent Gbagbo. J’ai également demandé qu’il soit procédé au dégel de ses comptes et au paiement de ses arriérés de rentes viagères », a tweeté l’actuel président ivoirien.

En rappel, l’ancien chef d’État Laurent Gbagbo avait été condamné en 2018 à 20 ans de prison, dans l’affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise post-électorale, de décembre 2010 à avril 2011.

Des mesures ont également été prises par le gouvernement ivoirien pour aider les populations à faire face à la cherté de la vie. « Dans ce contexte de cherté de la vie, nous avons arrêté plusieurs mesures en faveur des fonctionnaires notamment la revalorisation de l’indemnité au logement (…) de la prime mensuelle de transport et de l’allocation familiale ainsi que l’instauration d’une prime exceptionnelle de fin d’année », a annoncé Alassane Ouattara.

Le président ivoirien a également assuré que pour les 49 soldats ivoiriens arrêtés au Mali, l’Etat ivoirien fera le nécessaire pour leur retour au bercail. « Je veux dire à nos soldats injustement détenus au Mali et à leur famille que la Côte d’Ivoire ne les abandonnera jamais. Nous mettons tout en œuvre afin qu’ils recouvrent leur liberté », peut-on lire dans un tweet d’Alassane Ouattara.

En rappel, la Côte d’Ivoire commémore le 62e anniversaire de la proclamation de son indépendance. Il est prévu un défilé militaire à la Place Jean-Paul II de Yamoussoukro, la capitale politique du pays, lieu de naissance du président Félix Houphouët-Boigny, père de l’indépendance du pays.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page