Ouagadougou : Une voie d’accès à la Cité des Dauphins à Ouaga 2000 en réhabilitation

Ce 6 août 2022, le ministère en charge de l’Urbanisme à travers sa brigade mobile a procédé au lancement officiel des travaux d’ouverture et de chargement d’une des voies d’accès à la cité des Dauphins à Ouaga 2000, zone SONATUR, extension sud.

Il s’agit de la voie qui longe le mur droit de la Cité des Dauphins à Ouaga 2000, lorsque l’on quitte le quartier Nagrin pour rejoindre le quartier Tengandogo, en passant par la Route nationale N°6.

Sur une distance d’environ 1,5 km de long et 30 m de large, cette voie est partiellement dégradée. Pour y remédier, les acteurs se sont donné un délai de deux semaines pour la remettre en état à compter de ce samedi 6 août 2022.

Des personnes mal intentionnées profitent de l’état de dégradation de la voie pour agresser les résidents de la cité, selon Youssef Thiombiano © Faso7

Parlant d’acteurs, il s’agit du ministère en charge de l’Urbanisme et des habitants de la zone d’extension Sud du quartier Ouaga 2000. Karim Ilboudo, conseiller technique du ministre en charge de l’Urbanisme, a expliqué que son département de tutelle intervient suite aux doléances que les habitants de cette zone lui ont posées pour obtenir un accompagnement dans la réparation de la voie d’accès à leurs habitations. « Vous avez tout le matériel nécessaire, des tracteurs, des niveleuses, des granaires Vous avez tout ce qu’il faut pour mettre en tout cas en place cette voirie-là afin qu’elle réponde aux normes requises en la matière », a-t-il laissé entendre.

Youssef Thiombiano est l’un des résidents de la zone d’extension Sud de Ouaga 2000 et membre du comité de suivi des travaux d’aménagement de la route. Il a indiqué que lui et ses voisins sont heureux de l’annonce du début des travaux. Selon lui, la dégradation de cette route fait vivre le calvaire aux habitants de la zone. Il a également indiqué que des personnes mal intentionnées profitent de l’état de dégradation de la voie pour agresser les résidents de la cité.

Les résidents de la cité ont apporté une contribution financière pour permettre la réhabilitation de la voie © Faso7

Par ailleurs, Youssef Thiombiano a déploré le fait que pour rallier le Centre-ville, les résidents sont obligés de faire le tour pour ressortir sur la route de Koubri alors qu’il est plus facile selon lui, de passer par cette voie parce qu’elle est beaucoup plus courte. À en croire Youssef Thiombiano, l’état de dégradation de la voie a provoqué d’énormes dégâts aux véhicules des résidents.

Il faut noter que la réhabilitation de la voie qui rentre dans le cadre des missions du ministère en charge de l’Urbanisme, est entièrement prise en charge par lui. Pour ne pas en rester en marge de l’initiative, les résidents de la cité quant à eux, ont initié une cotisation entre eux afin de pouvoir mettre en lumière l’action du gouvernement à travers la brigade mobile du ministère de l’Urbanisme. « Cette contribution a été initiée il y a de cela trois mois. Nous avons demandé une contribution volontaire de 30 000 francs minimum. D’autres ont donné plus », a fait savoir Youssef Thiombiano.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page