Ouagadougou : Des membres du gouvernement au chevet des familles victimes des inondations

Ce 5 août 2022, le ministre en charge de la Solidarité nationale, Lazare Zoungrana et celui en charge de l’Urbanisme, Boukary Savadogo, ont rendu visite à des sinistrés des grandes pluies tombées cette semaine dans la capitale burkinabè.

Les deux ministres sont allés dans le quartier Zone 1 de Ouagadougou et ils ont fait du porte-à-porte pour échanger avec certains résidents en situation de sinistre à cause des pluies. « Nous sommes venus vraiment témoigner le soutien du gouvernement à l’ensemble des populations touchées par ces inondations », a indiqué le ministre Lazare Zoungrana.

Le chef du département en charge de la Solidarité nationale a ajouté que c’était également l’occasion de faire une évaluation rapide des dégâts causés par les pluies auprès des familles sinistrées. « Mes services techniques vont revenir sur le terrain pour faire une évaluation détaillée », a-t-il annoncé.

Pour sa part, le ministre chargé de l’Urbanisme, Boukary Savadogo, à annoncé qu’un compte-rendu de cette visite sera soumis au gouvernement pour que des instructions soient données afin que les différents acteurs réfléchissent sur ce qu’il faut entreprendre pour pallier ce problème lié aux inondations pluviales.

Le plan de construction du boulevard des Tensoba pointé du doigt

Tout en saluant le passage des ministres, les personnes sinistrées avec qui les deux ministres ont échangé étaient unanimes sur le fait que c’est la construction du boulevard des Tensoba qui est à l’origine des inondations dans leurs zones. Simon Pierre Palenfo est l’un d’eux. La porte de sa cours fait face au boulevard en question. Il a fait savoir qu’il réside dans le quartier depuis l’an 1992 et qu’il n’avait pas encore vécu un tel sinistre auparavant, car il y avait 3 ponts dans la zone, qui permettaient à l’eau de couler. À présent, il a déploré le fait des inondations qui selon lui, émanent de la suppression de ces ponts du fait de la construction de la route.

De ce qui précède, Simon Pierre Palenfo a plaidé auprès des deux ministres pour l’amélioration des canalisations d’eaux au niveau du boulevard des Tensoba. « Qu’ils tiennent compte de ce que nous disons. (…) Hier, on voulait faire une manifestation ici. On a vraiment dit aux jeunes de ne pas sortir. Mais si ça continue comme ça là, nous, on sera obligés de s’exprimer. Ils faut qu’ils prennent ça à bras-le-corps », a-t-il déclaré.

Si rien n’est fait, Simon Pierre Palenfo a annoncé que les résidents de la zone 1, touchés par les inondations vont se faire entendre par la rue.

Mur arrière de la Maison de la Femme, ©Faso7

En plus des familles visitées, les deux ministres ont effectué un passage au niveau de la Maison de la Femme pour constater les dégâts causés par la pluie. À ce niveau, on le constat est également moins reluisant. En effet, la clôture arrière de l’infrastructure a été détruite.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page