Journée Nationale de l’Arbre 2022 : 900 000 plants seront mis en terre dans la région du Centre-Nord

La 4e édition de la Journée Nationale de l’Arbre (JNA) sera célébrée le 6 août 2022 à Kaya dans la région du Centre-Nord sous le thème : « Arbre, facteur de solidarité et de résilience ».

En prélude à cet évènementMaminata Traoré, ministre en charge de l’Environnement a expliqué ce 2 août 2022 à Ouagadougou que l’objet principal de la Journée Nationale de l’Arbre (JNA) est de susciter la mobilisation générale de toutes les couches socio-professionnelles pour la restauration des forêts et des terres dégradées du Burkina Faso. À ce titre, elle a rappelé que le pays fait face à une dégradation accélérée des ressources naturelles avec une perte de 24 870 km2 de forêts, soit 9 % du territoire entre 2002 et 2013.

« Les principaux facteurs directs de la déforestation et de la dégradation des forêts sont entre autres l’expansion agricole et l’orpaillage, la demande en bois de feux et ses dérivés, la surexploitation fourragère et enfin la pratique des feux de brousse », a-t-elle ajouté.

Toujours sur le rappel, Maminata Traoré a jugé que les résultats des campagnes de reforestation sont de plus en plus mitigés. Pour preuve, elle a indiqué que le bilan des campagnes de reforestation montre que les acteurs ont produit annuellement plus de 10 millions de plants, soit moins de 1/10e des superficies détruites chaque année et qu’ils ont reboisé environ 10 000 hectares de terres. « Les plantations plantées pour la plupart ne bénéficient pas de mesures de protection et d’entretien appropriées et les opérations de plantation ne font toujours pas l’objet d’un accompagnement technique adéquat », a-t-elle fait savoir.

Le Centre-Nord prêt à accueillir l’évènement

Côté organisation, Maminata Traoré a annoncé que la cérémonie officielle de cette journée se tiendra à Kaya sous le patronage du Président de la Transition, Sandaogo Damiba. Elle a ajouté que ce sont les personnes déplacées internes (PDI) qui seront au cœur de l’événement avec pour rôle principal de recevoir les plants, les mettre en terre et commencer leur entretien. « Plus de 1300 ha de terres devront être reboisés soit environ 900 000 plants à mettre en terre au cours de cette journée », a-t-elle indiqué.

Par ailleurs, la ministre en charge de l’Environnement a ajouté qu’à l’occasion de cette JNA, il sera aussi question d’animation de panels sur le thème de la journée, de remise de matériel et de vivres au profit de PDI, de décoration à des récipiendaires qui se sont illustrés dans la protection de l’environnement et du cadre de vie ainsi que d’une exposition-foire avec les différents produits forestiers non-ligneux et qui connaîtront la participation des PDI.

Dors et déjà, Yiyé Abraham Sondo, le Haut-commissaire de la région du Centre-Nord, a indiqué que des dispositions sont prises pour d’abord garantir la sécurisation de cette activité et assurer la mobilisation des PDI de la zone pour le rendez-vous.

En rappel, la JNA a été instituée lors du Conseil des ministres du 24 juin 2018 pour compter de la campagne de reforestation 2019, afin de rompre avec les anciennes pratiques et de fixer un objectif des plants mis en terre à 60 %. Cette journée est organisée dans les régions chaque premier samedi du mois d’août sous la présidence du Gouverneur de la région.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page