Bobo Dioulasso : La femme placée au centre de la 7e édition des VAPAJ

La 7e édition des Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ) s’est ouverte ce samedi 30 juillet 2022 à Bobo-Dioulasso dans l’enceinte du laboratoire ANKATA. Le thème retenu pour cette année est : « Moussow, Anw Dembe » qui signifie « Femme, Notre Dignité » en bambara.

Par fidélité au thème choisi, la chorégraphie du spectacle marquant l’ouverture de cette 7e édition des VAPAJ a été axée sur la magnificence de l’autre moitié du ciel. « La femme, c’est le départ. C’est la femme qui donne naissance, c’est la femme qui s’occupe du foyer, l’éducation des enfants, l’entretien de la maison. Tous les soucis et charges de la famille se portent sur la femme », s’est exprimé le promoteur des VAPAJ, Issa Sanou.

C’est Sompro Samuel Millogo, membre de la commission finances de la commune de Bobo-Dioulasso qui a représenté le président de sa délégation spéciale d’appartenance à cette cérémonie d’ouverture. Il a loué l’initiative des VAPAJ qui permet selon lui, d’occuper les jeunes pendant les vacances. Pour lui, cela contribue au développement personnel des jeunes ainsi que celui de la commune. « Ce centre mérite d’être valorisé et d’être connu par toute la population », a-t-il opiné.

Notons que les activités de cette 7e édition des VAPAJ ont débuté depuis le 4 juillet 2022. Cette cérémonie d’ouverture a marqué la fin du premier volet à savoir le volet création. À partir du lundi 1er août 2022, il est prévu le début du volet formation qui est censé s’étaler sur deux semaines.

La formation portera sur 10 disciplines artistiques telles que la danse, le théâtre, la musique, les arts plastiques, les arts distiques, la scénographie, l’administration culture, la gymnastique, les contes et la capoeira, selon les organisateurs de l’évènement. Ils ont ajouté que ce sont environ une centaine d’enfants et jeunes qui seront formés.

Moriba KEITA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page