IBAM : 21 étudiants formés aux métiers de consultant et de conseil d’entreprises reçoivent leurs attestations

21 étudiants en fin de formation en conseil et consultation des entreprises à l’Institut Burkinabè des Arts et Métiers (IBAM) ont reçu leurs attestations ce samedi 30 juillet 2022 à Ouagadougou.

Entamé le 25 juin 2022, les apprenants de la sixième (6e) promotion des certifiés au métier de consultant et de conseil des entreprises ont bouclé leur formation.  Au nombre de 21, ils sont dorénavant des consultants en droit, en assurance et marketing, en finance, selon leurs filières de choix après près deux mois de formation. L’initiation a porté sur les axes majeurs que sont, le rôle du consultant, quels outils pour effectuer un diagnostic, comment récolté des informations, comment faire une proposition, comment faire un suivi et comment donner des solutions.

Cette formation à bénéficié de l’accompagnement du réseau des clubs RFI du Burkina à hauteur de 77 % sur les frais de formation.

Issa Deme, le directeur de SABUFA Sarl, par ailleurs formateur, a fait savoir que cette formation a été entreprise depuis l’année antérieure au sein de leur cabinet, afin d’apporter du soutien aux étudiants à travers une certification au métier de consultant. « En les accompagnant à devenir des consultants, en leur donnant des outils, en leur montrant en fait comment occuper l’environnement, nous, nous arrivons à les amener à s’essayer dans la société », a-t-il déclaré.

Selon lui, ce geste est encore une manière d’encouragement à l’employabilité. Par ailleurs, le formateur a rappelé aux bénéficiaires leur rôle qu’est « de réduire la souffrance des entreprises et augmenter leur plaisir ».

« Celui qui n’apprend pas désapprend »

Monique Yéli Kam, la marraine de la cérémonie, a indiqué que cette sortie est une satisfaction au regard de l’importance de la formation professionnelle au Burkina Faso. « Cette formation en entreprise va permettre de suppléer au besoin et d’apporter des solutions pratiques aux défis à relever par les entreprises », a-t-elle indiqué. Pour elle, l’école est un service de base dans une nation et est celle qui permet de bien démarrer dans la vie. Elle a donc appelé les bénéficiaires à plus d’apprentissage, à allier la connaissance à la personnalité. « Celui qui n’apprend pas désapprend », a -t-elle lancé.

Robert Bationo, le directeur général adjoint de l’IBAM, tout en félicitant l’initiative, a invité les récipiendaires à continuer à apprendre, se former et à travailler en synergie.  « Tant que vous n’allez pas continuer à apprendre, alors, c’est que c’est l’échec assuré quel qu’en soit ce que vous faites », a-t-il laissé entendre.

Toulgou Faosiatou, au nom des bénéficiaires a confié que cette formation a été une aubaine. « J’ai décidé à l’issue de cette formation de me spécialiser en interprétation Français-anglais. Je ferai bon usage de tout ce que j’ai pu apprendre », s’est-elle exprimée.

If faut noter qu’en marge de cette cérémonie, les anciens étudiants de l’IBAM ont offert un lot de matériels éducatifs à l’institut.

Joël THIOMBIANO

Faso 7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page