Journée mondiale de la Population : La terre aura 9,7 milliards d’habitants en 2050

Le Burkina Faso célèbre ce 19 juillet 2022 en différé, la journée mondiale de la population. Pour cette année, le ministère en charge de l’économie n’a pas voulu rester en marge de cette commémoration. Le thème retenu pour cette année est, huit milliards d’êtres humains sur la terre : vers un avenir résilient, exploiter les opportunités et garantir les droits et les choix de toutes et tous ». L’objectif de cette célébration pour le département de Abel Somé est d’informer et sensibiliser l’opinion publique nationale et internationale sur les multiples problèmes que vivent les populations.

Le Burkina Faso à l’instar d’autres pays du monde s’inscrit dans une dynamique de croissance de la population. Une augmentation qui passe de 14 millions en 2006 à 20,5 millions en 2019. Selon les Nations unies, la planète abritait 2,6 milliards d’individus en 1960, dépassera le cap de 8 milliards le 15 novembre prochain pour atteindre 9,7 milliards en 2050.

Pour le ministre en charge de l’économie, Abel Somé, la célébration de cette journée est une occasion de saluer les avancées technologiques et sanitaires qui ont permis de rallonger les espérances de vie des habitants de la terre. « La JMP revêt une signification toute particulière (…) cela est une occasion de célébrer les avancées en matière de santé qui ont permis de baisser sensiblement le taux de mortalité », a-t-il affirmé.

Cette croissance démographique engendre cependant des défis à relever pour l’humanité. Ces défis sont liés entre autres aux changements climatiques, à la pauvreté, à la faim et aux problèmes d’accès aux soins de santé. Selon Cheikh Mohamed Tidiane Mbengue, représentant par intérim du fonds des nations unis pour la population, un travail se fera avec le gouvernement burkinabè afin de relever ces contraintes.

« Avec le recensement général de la population ainsi que l’enquête démographique de santé, il a été démontré qu’il y a des indicateurs extrêmement importants (…) raison pour laquelle nous essayons de réfléchir avec le gouvernement, l’ensemble des partenaires financiers pour trouver des solutions innovantes pour lever ces contraintes », a déclaré Cheikh Mohamed Tidiane Mbengue.

Notons qu’en marge de la commémoration de la JMP 2022 qui se déroulera tout au long du mois de juillet, des actives telles que l’organisation de 24h des débats sur la démographie, des causeries éducatives, un ciné-débat, seront au programme.

Estelle GUIRA (stagiaire)
Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page